Vous êtes ici

Pratiques langagières, construction des savoirs et littératies

champ1

8 février 2017, 14h, IRD (5, rue du Carbone, Orléans) : "Représentations et didactique du verbe de l'école primaire à l'université", Dominique Ulma, MCF, Université d’Angers, LLL.

Présentation: 

La thématique prend la suite de l’équipe « Groupe Orléanais de Recherche en Didactique du Français et des Langues » (GORDF) du précédent contrat, dont les travaux, inscrits dans le champ des littéracies (universitaires ou non), en plein essor dans l'espace francophone, ont permis de faire reconnaitre le LLL comme étant l'un des pôles de recherche en France articulant linguistique et didactique. C’est dans cette double perspective que seront poursuivies des recherches sur l’enseignement-apprentissage du français et de l’anglais normés, sur les liens entre pratiques langagières et iconiques et construction des savoirs dans les disciplines scolaires et universitaires ainsi que sur l’étude des conditions d’acculturation à la langue de l’école et aux langues-cultures étrangères (FLM, FLE, anglais). L’accent sera mis sur la transmission langagière des savoirs, avec une articulation à la recherche sur l’oral autour de la littératie conçue comme procédure de production scripturale à partir de la formulation langagière, sur les conditions d’une acculturation réussie à l’écrit à des moments cruciaux du parcours scolaire et universitaire et sur l’étude des pratiques littéraciées de haut niveau. La constitution de corpus oraux, écrits et audiovisuels sera développée, avec l’objectif de constituer et d’exploiter des bases de données, en vue d’études statistiques et d’applications didactiques (cf. notamment le principe du « teaching with corpora »). Les collaborations à l’intérieur du LLL (ESLO, morphophonologie de l’anglais) et de l’université (ESPE CVL, IUT), en France  et à l’étranger  seront renforcées, en vue de transferts de compétences, de conceptions d’applications didactiques et d’analyses, dans une perspective didactique, de corpus constitués par d’autres équipes.  

 

Réalisations: 
  • un séminaire mensuel (33 rencontres au cours du précédent contrat) constitue un lieu de rencontre et d’échange important, en assurant la liaison entre les différents acteurs de l’éducation à l’échelle régionale et en relayant les travaux des chercheurs du LLL et d'autres universités françaises et étrangères auprès de ce public.
  • coorganisation de quatre journées d’études et du colloque Enseignement et apprentissage de l'écriture de la maternelle à l'université et dans les formations tout au long de la vie (Bordeaux, 19-21 octobre 2016) avec le Lab-E3D, le Lidilem, le LIRDEF, l'ESPE d'Aquitaine)
  • préparation d'une journée d'étude sur les Ecritures expertes, du postsecondaire au monde professionnel (collaboration avec le CREDO et l'université de Sherbrooke), septembre 2017
  • constitution en cours  d’une base de données à l’intérieur du programme ECRISA de la MSH et le lancement d’actions, en partenariat avec le Québec, qui ont bénéficié du soutien de la MISC (Maison Intrerdisciplinaire des Systèmes Complexes, universités d'Orléans et de Tours) dans le cadre de la recherche Prise en compte de la complexité dans les pratiques littéraciées de l'enseignement supérieur (2015-2017)
  • participation aux formations de Master et de l’ESPE, notamment en formation continue,
  • participation à l'ANR JCJC (resp. M. Niwese, université de Bordeaux) ECRICOL Compétences et difficultés des élèves en matière d'écriture à l'entrée au collège (2017-2020).
  • soutenance de deux thèses (dont l’un des titulaires a été recruté comme MCF à l’UPEC), trois autres étant en préparation, et  soutenance d’une HDR.
  • participation aux réseaux EPISTEVERB, HELICE, REF, Pratiques d'écriture littéraire à l'université
  • actions internationales : collaborations avec 8 pays dans le cadre de trois  réseaux (EPISTEVERB, HELICE, REF), de  deux partenariats (St Mary's Twickenham, UK ; université de London Ontario, CA) et de deux projets financés (MISC, ECRISA)

Quelques références récentes :

Lafont-Terranova J. & Niwese M. (2016) « Faire écrire pour construire des connaissances : accompagner la construction d’une posture d’apprenti-chercheur », in S. Plane, C. Bazerman, C. Donahue & F. Rondelli F. (eds) Recherches en écriture : regards pluriels, Presses universitaires de Nancy-Éditions Universitaires de Lorraine : 309-326.

Colin, D., Maintier, Ch. & Mercier-Brunel, Y. (2016). Accompagner les enseignants dans la prise en compte des difficultés d’écriture d’étudiants avec le numérique, in A. Jorro & Y. Mercier-Brunel (eds), Activité évaluative et accompagnement professionnel, Tours : Presses universitaires François Rabelais : 139-160.

Ulma D. (2016) « Construction de savoirs grammaticaux et conceptualisation », in D. Coltier, I. Audras & J. David (coord), « Étude de la langue : quelles finalités ? », Le Français aujourd’hui 192, Paris, Armand Colin & AFEF : 97-106.

Feunteun A. (2015) Des enfants et des langues à l’école, Paris, Didier.

Bourdier, P. (2015) « L’Alphabet de la Grande Guerre d’André Hellé ou les maux de la guerre tus par le jeu des mots et des images », in S.-A. Delcroix, C. Maeder (dir.),  Littérature pour la jeunesse et dictature au XXe siècle : entre histoire et fiction,  Louvain la Neuve, UCL Presses universitaires de Louvain : 101-116.

Autres participants: 
Colin Didier, Doyen Anne-Lise, Guérif Noémie, Niwese Maurice