Vous êtes ici

Prohemio

champ1

Responsable(s) du projet: 
Présentation: 

Programme de Recherche sur Oralité, Histoire, Ecriture dans le Monde Ibérique, d’Orléans

Depuis sa création en 1993, le PROHEMIO s’est fixé pour objectif de travailler sur l’oralité dans le monde ibérique, que ce soit en relation avec l’écriture à travers notamment l’étude des formes fixes, ou qu’il s’agisse d’étudier les rapports entre oralité, histoire et culture traditionnelle.

Les travaux actuels du PROHEMIO s’inscrivent toujours sur ces deux axes et en cela ils s’intègrent parfaitement à l’orientation actuelle du Laboratoire Ligérien de Linguistique qui met l’accent sur l’étude de l’oral. L’objectif du PROHEMIO est donc d’étudier cette problématique de l’oralité portée par le laboratoire en l’appliquant au domaine ibérique et en interrogeant des approches de l’oralité originales qui s’articulent autour de deux grands axes.

Réalisations: 

Oralité et écriture : étude du figement linguistique 

Le PROHEMIO étudie les rapports entre oralité et écriture sous l’angle du figement linguistique en raison du statut très particulier de ces expressions naviguant entre oral et écrit non seulement par leur emploi (qui fait la part belle à l’oral) mais aussi par leur genèse. Le PROHEMIO s’intéresse au figement sous trois angles différents :

Le figement : analyse linguistique et traduction.

Poursuite du Dictionnaire idéologique comparatif des locutions espagnoles et françaises sous la direction de Sylvie Fournié-Chaboche. Le travail de réflexion mené jusqu’en 2010 a permis d’élaborer un projet neuf en introduisant une dimension idéologique (on commencera par un dictionnaire des défauts) et en envisageant un support informatique (réalisation du dictionnaire à l’aide du logiciel Toolbox). Cela permettra de publier plus facilement et fréquemment des parties du dictionnaire, à mesure de sa constitution, en l’hébergeant sur le site de l’Université ou tout autre site. Le travail envisagé durant ces quatre prochaines années se décomposera de la façon suivante :

  • Poursuite du travail de constitution d’un corpus sur des textes espagnols non traduits et traduits en français (cf. recension en annexe). Il est prévu d’étendre les investigations à la presse et à la publicité, (thèse de Christian Hounnouvi).
  • Application du logiciel Toolbox pour une mise en parallèle du trésor lexicographique des deux langues. Au plan méthodologique, le dictionnaire sera classé de façon thématique. A l’intérieur d’un thème, on distinguera les principales nuances liées aux différentes possibilités de sens littéral. De même, les différentes locutions seront elles-mêmes classées par type d’images auxquelles elles renvoient. De part et d’autre de cette combinaison sens/image (qui constituera l’ossature du dictionnaire aux dépens de la traditionnelle classification alphabétique) figureront ou non les locutions présentes ou non dans chacune des deux langues.
  • Rédaction du Dictionnaire (en lien avec la thèse de Yohan Haquin).

Le PROHEMIO envisage de réaliser, dans un premier temps un dictionnaire des défauts, cette thématique ayant semblé très féconde au niveau phraséologique.Au-delà de l’intérêt purement  traductologique, la mise en perspective des deux langues dans le domaine des défauts sera certainement propice à des analyses sur les différentes représentations et modes de pensée de ces deux sociétés a priori très proches et ce, par le prisme de l’oralité. Celles-ci pourront donner lieu à publications à mesure de l’élaboration du dictionnaire.

Le figement linguistique dans le discours littéraire

Le PROHEMIO se consacre aux relations entre oralité et discours littéraire avec la publication de nombreux articles, l’organisation de plusieurs colloques, la soutenance en 2002 de la thèse de Sylvie Fournié prolongée par la publication de différents articles. Le PROHEMIO développera au cours du nouveau contrat un questionnement relatif à la traduction des formes fixes en discours, notamment dans le discours littéraire.

Naming et analyse sémiotique du figement linguistique dans la communication d’entreprise

Dans le cadre de l’articulation entre la formation (notamment dans des filières professionnelles) et la recherche, le PROHEMIO a commencé à développer cette approche innovante du figement à travers l’analyse du naming, des slogans, et de manière générale de la communication d’entreprise. Cet axe de recherche, illustré par des publications (Fournié-Chaboche) et la préparation d’une thèse (Ch. Hounnouvi) recèle un fort potentiel d’application au regard du dynamisme de ce secteur d’activité économique.

Oralité, histoire et culture traditionnelle 

Recueil de témoignage oraux

Les projets de recherche pour les années à venir se centrent principalement sur la poursuite des travaux en lien avec la Memoria Histórica. L’accès récent à des documents concernant la région de Ciudad Rodrigo (Salamanque), et dont nous ignorions l'existence, nous a conduit à élargir le secteur géographique de nos investigations et nous sommes pressés de recueillir les témoignages oraux des personnes qui ont vécu cette période de la Guerre Civile espagnole, car elles sont de moins en moins nombreuses et fragiles. Une première publication sur ce sujet devrait voir le jour prochainement suivies d’autres au cours du prochain contrat.

Organisation de colloques

Une autre facette de l’activité du PROHEMIO consiste en l’organisation de colloques et en la publication d’actes. Après avoir consacré beaucoup de colloques au figement, le PROHEMIO aborde à présent dans ces colloques la question de l’oralité en lien avec l’histoire (guerre civile espagnole) et la culture populaire. Les colloques du PROHEMIO ont lieu tous les deux ans (les années impaires). La publication dans les Cahiers du PROHEMIO (Université d’Orléans) a lieu l’année suivante. Le neuvième colloque du PROHEMIO sera organisé en Espagne en juillet 2011. Le thème fixé est « Miscelanea rebollana », toujours dans la perspective du PROHEMIO depuis sa création, c’est-à-dire en étudiant les rapports entre oralité et écriture, suivant les trois axes, histoire, langue et culture traditionnelle.

Diffusion de la connaissance: transmission d’un patrimoine oral

Après la très bonne réception des conférences données cet été dans plusieurs localités du Rebollar : Robleda (10 et 11 août 2010), El Bodón (17 août 2010) et Villasrubias (22 août 2010), à l’occasion du 1100 anniversaire de la création du Royaume de Léon, sur le thème « Lengua e historia : 1) El reino de León, las hablas leonesas y El Rebollar ; 2) El habla de El Rebollar y las hablas vecinas de Extremadura », il est envisagé la mise en place de cours sur el habla de El Rebollar, pour l’été 2011, cours destinés à un public étudiant mais ouverts à toute personne intéressée, dans une perspective inter-générationnelle, avec la participation de personnes âgées parlant encore actuellement le dialecte étudié.

Autres participants: 
F. Ovejero (professeur émérite) (direction), Fernandez J. , Feugain M., Giraud F., Hounnouvi C., Haquin Y.