Vous êtes ici

Séminaire PLSCL : Enjeux d’une approche sociolinguistique et didactique de la variation du français à l’école

Notre  prochain séminaire "Pratiques Langagières Construction des Savoirs et Littéracies" (PLCSL)  aura lieu le 21 février 2018 à 14h à l'Amphithéâtre IRD (5 rue du Carbone 45100 Orléans).

Valérie Lecomte (docteure en sciences du langage, université de Cergy-Pontoise, LDI), interviendra sur le sujet suivant :
" Enjeux d’une approche sociolinguistique et didactique de la variation du français à l’école. Analyse de représentations d’enseignants de la grande section au CM2."

Résumé de sa conférence :

Les enseignants de l’école élémentaire sont tenus de faire respecter la norme et d’enseigner le français scolaire (français standard enseigné et appris dans les classes) qui se présente comme une langue homogène éliminant toute variation sociale ou dialectale.
Or, les pratiques langagières des élèves laissent souvent apparaitre des variétés de français plus ou moins éloignées du français scolaire qui font apparaitre les phénomènes de variation du français. L’institution scolaire véhicule une vision normative du français qui s’impose au travers du système scolaire comme une expansion de la langue écrite. Les enseignants peuvent idéaliser ce français scolaire et nier l’existence d’une hétérogénéité langagière pourtant présente.
À partir de l’analyse d’un corpus de déclarations de 33 enseignants d’écoles maternelles et élémentaires d’Orléans et de sa périphérie recueillies en 2013, nous décrirons comment les enseignants interrogés perçoivent les différentes variétés employées par leurs élèves et quelle image plus ou moins idéalisée ils se forgent de la langue qu’ils enseignent. Enfin, nous tenterons de comprendre l’attachement de ces enseignants au français scolaire et de voir dans quelle mesure ils sont susceptibles d’accepter, dans une perspective d’ouverture variationniste, de s’appuyer davantage sur les variétés parlées par les élèves.
 

​Pour rappel, la suite du programme :

21 mars 2018 : Catherine Delarue-Breton. ESPE de Créteil, UPEC, CIRCEFT-Escol, « Langage, texte de savoir et inégalités scolaires ».

11 avril 2018 : Cendrine Waszak, ESPE de Versailles, université de Cergy-Pontoise, CRIPEDIS (UCL, Belgique) : « Ecrire pour lire : entre postures de lecteurs et stratégies de scripteurs».

6 juin 2018 : intervention proposée (sujet à préciser) par le groupe «Mathématiques et langage » de l'IREM, coordonné par Katja Ploog (Professeure à l'Université d'Orléans, LLL).

Date: 
Mercredi, 21 Mars, 2018 - 14:00
Documents annexe (affiche, programme, ...): 
Participants Laboratoire: