Festival des langues

07 octobre 2023 par Flora [TheChamp-Sharing]
Premier Festival des langues ce samedi 7 octobre 2023 à Orléans La Source. Une journée festive proposée par la toute jeune association Linguafest’45. Au menu des ateliers, une conférence sur le multilinguisme et en soirée un concert multilingue, le tout autour d’une trentaine de langues.

Les langues sont un trésor de l’humanité. Aussi bien les grandes langues officielles que les patois ou les dialectes parlés seulement par une poignée de personnes. D’où l’idée d’en célébrer une trentaine ce samedi 7 octobre 2023 à la maison des associations d’Orléans La Source. Avec le premier festival des langues, proposé par Linguafest’45. Une association créée en mars 2023 avec un coup de pouce de la grande sœur Linguafest’37 qui elle existe depuis 1995. Car comme l’explique Marcelle Provost, présidente de Linguafest’45 : « Il n’y avait jamais rien eu pour mettre en avant la richesse linguistique mais aussi la diversité des langues de notre région. L’objectif est donc de faire se rencontrer les différentes associations impliquées dans ce domaine mais aussi les locuteurs de langues qui ne sont pas organisés en associations. »

Une conférence sur le multilinguisme

Jean-Louis Rougé, professeur émérite de l’Université d’Orléans donnera une conférence l’après-midi sur le multilinguisme. Son principal thème de recherche est l’histoire des contacts entre les langues africaines et le Portugais et en particulier la formation des langues créoles. Par ailleurs, il a gardé des liens avec le Laboratoire ligérien de linguistique. Il a aussi mené l’étude LCO : Langues en contact à Orléans. Un travail qui, comme l’indique Marcelle Provost « a permis en 2015 de répertorier 85 langues parlées au sein des familles de l’agglomération orléanaise. Et encore il n’a pas travaillé avec toutes les écoles, donc selon lui c’est un chiffre minimal. Mais l’important c’est de montrer que toute langue est capable d’exprimer tous les sentiments, tous les besoins des personnes. Et que la disparition ou la perte d’une langue, c’est une perte de diversité aussi grave que l’extinction de certaines espèces animales. Donc nous souhaitons, si possible, encourager les gens à s’intéresser à leurs voisins même s’ils ne parlent pas la même langue. Nous voulons également susciter le respect vis-à-vis de ces langues différentes. »

Découvrir des langues

Des ateliers permettront donc de mettre un coup de projecteur sur une trentaine de langues. Mais Marcelle Provost précise : « Il ne s’agira pas dans ces ateliers de 40 minutes de s’initier à une langue mais plutôt de la découvrir. Il y aura une présentation des pays ou des régions dans lesquel.le.s ces langues sont parlées et le cas échéant de son histoire. Mais aussi de son interaction avec les pays limitrophes. Nous essaierons aussi de déterminer si c’est une langue en danger ou au contraire en expansion. Il y aura aussi le détail d’une règle de grammaire ou d’un champ lexical. Par exemple, les personnes qui vont nous présenter le Persan ont décidé de nous parler des repas, parce que c’est important en Iran mais aussi en France. Et bien sûr, nous entendrons cette langue avec la lecture d’un poème ou d’un chant. Car quand je lis certains poèmes sur la nature, je me rends compte que les images qu’ils suscitent en moi ne sont pas les mêmes selon qu’il s’agit d’un auteur français ou d’une autre langue. Donc, c’est passionnant et très enrichissant. »

C’est quoi une langue ?

Et même si sans surprise, l‘anglais et le mandarin (le chinois) sont les deux langues les plus parlées au monde, pas question pour autant délaisser les 7 000 autres. Et peut-être revenir à la question fondamentale : c’est quoi une langue ? Marcelle Provost reprend cette définition : « Une langue, c’est un dialecte avec une armée et une marine (un aphorisme popularisé par le linguiste yiddish Max Weinreich, NDLR) c’est-à-dire qui est capable de s’imposer ». Complément de réponse ce 7 octobre 2023, de 9h à 23h à la maison des associations d’Orléans La Source. Et c’est gratuit !

Par Sophie Deschamps 

A lire aussi