30 septembre 2020

Soutenance de thèse – Mouheddine Ben Slimane

[TheChamp-Sharing]
Soutenance de thèse de doctorat de Mouheddine Ben Slimane - 30 septembre 2020 à 14h00 - Amphi IRD - 5, rue du Carbone - Campus universitaire (Orléans) - "La terminologie scientifique française et sa traduction en arabe au 19ème siècle" sous la direction de M. Lotfi ABOUDA, Professeur, Université d’Orléans

J’ai l’honneur de vous inviter à la soutenance de ma thèse de doctorat qui se déroulera le 30 septembre 2020 à 14h00 à l’adresse suivante : Amphi IRD – 5, rue du Carbone – Campus universitaire (Orléans), intitulée :

La terminologie scientifique française et sa traduction en arabe au 19ème siècle

(French scientific terminology and its translation into Arabic in the 19th century)

sous la direction de M. Lotfi ABOUDA, Professeur, Université d’Orléans

devant un jury composé de :

Lotfi ABOUDA, Professeur, Université d’Orléans, Directeur de thèse
M. Salah MEJRI, Professeur, Université Paris 13, Rapporteur
M. Mathieu GUIDÈRE, Professeur, Université Paris 8, Rapporteur

Mme Lynne FRANJIE, Professeure, Université de Lille, Examinatrice
M. Laurent GAUTIER, Professeur, Université de Bourgogne, Examinateur

=====

Résumé : 

L’objet principal de cette thèse est d’identifier et d’étudier les procédés de formation de la terminologie scientifique arabe établie par les traducteurs et les réviseurs linguistiques à l’ère de la Renaissance arabe, la Nahda, au 19ème siècle visant à traduire la terminologie scientifique française correspondante.

Après avoir situé le mouvement de la Renaissance arabe dans son contexte historique, nous avons étudié, d’une part, les types de mode de formation de cette terminologie et leur rôle dans la création terminologique et, d’autre part, la contribution de l’héritage linguistique et scientifique arabe ancien à la formation d’une partie de cette terminologie.

Pour l’examen de ces questions, nous avons constitué un corpus portant sur un certain nombre de domaines scientifiques, essentiellement la médecine et les mathématiques. Ce choix se justifie par la différence entre les deux domaines, tant au niveau de la nature de leurs concepts, qu’au niveau de l’importance quantitative de concepts d’unités concrètes en médecine et la dominance de concepts abstraits en mathématiques.

Cette étude nous a permis, en sus d’identifier plusieurs procédés propres à chaque domaine étudié dont certains dépendent du système de la langue arabe et relèvent d’un processus néologique formel (dérivation et composition) ou sémantique (métaphore, métonymie, restriction de sens et traduction littérale ou calque), et d’autres sont en dehors du système (divers aspects d’emprunt lexical), d’établir une typologie de création terminologique en arabe au 19ème siècle. Elle a également contribué à mettre en évidence le rôle du stock lexical arabe ancien dans la traduction en arabe de la terminologie scientifique française au 19ème siècle.

Abstract:

The main object of this thesis is to identify and study the processes of formation of Arabic scientific terminology established by translators and linguistic revisers in the era of the Arab Renaissance, the Nahda, in the 19th century aimed at translating the corresponding French scientific terminology.

After having placed the Arab Renaissance movement in its historical context, we studied, on the one hand, the types of mode of formation of this terminology and their role in the creation of terminology and, on the other hand, the contribution of the linguistic and scientific legacy of ancient Arabic to the formation of part of this terminology.

To examine these questions, we have assembled a corpus covering a number of scientific fields, mainly medicine and mathematics. This choice is justified by the difference between the two fields, both in terms of the nature of their concepts and in terms of the quantitative importance of concepts of concrete units in medicine and the dominance of abstract concepts in mathematics.

This study allowed us, in addition to identifying several procedures specific to each field studied, some of which depend on the system of the Arabic language and stem from a formal neological process (derivation and composition) or semantic process (metaphor, metonymy, restriction of meaning and literal translation or calque), and others are outside the system (various aspects of lexical borrowing), to establish a typology of terminological creation in Arabic in the 19th century. It also helped to highlight the role of the old Arabic lexical stock in the translation into Arabic of French scientific terminology in the 19th century.

Mouheddine Ben Slimane – Doctorant – Laboratoire Ligérien de Linguistique (LLL)

UMR 7270 – Université d’Orléans

Assistant de l’enseignement supérieur en terminologie et traduction

Institut supérieur des études appliquées en humanités de Mahdia (Tunisie)

Université de Monastir (Tunisie)

30 septembre 2020, 14h0018h00
Amphi IRD - 5, rue du Carbone - Campus universitaire (Orléans)

Prochains évènements

Retour à l'agenda
03 février 2021

Séminaire PLCSL - Cristelle Cavalla

3 février 2021, Cristelle Cavalla, PU, université Sorbonne Nouvelle, DILTEC (EA 2288)- Enseignement des émotions : quel lexique ?