09 novembre 2019

Soutenance de thèse – Renlei Wang

[TheChamp-Sharing]
Renlei Wang soutient sa thèse en sciences du langage intitulée : "Détection linguistique et remédiation didactique des erreurs en français écrit d’apprenants chinois". Le samedi 9 novembre à 9h30 à l’Amphithéâtre de l’IRD 5, rue du carbone 45100 ORLÉANS.

J’ai le plaisir de vous inviter à ma soutenance de thèse de doctorat en sciences du langage intitulée :

« Détection linguistique et remédiation didactique des erreurs en français écrit d’apprenants chinois« .

La soutenance aura lieu samedi 9 novembre à 9h30 à l’Amphithéâtre de l’IRD 5, rue du carbone 45100 ORLÉANS.

Le jury sera composé de :

Didier COLIN, MCF, Université Paris-Est Créteil

Marie-Laure ELALOUF, Professeur, Université de Cergy-Pontoise

Jacqueline LAFONT-TERRANOVA, MCF HDR émérite, Université d’Orléans

Silvia LUCCHINI, Professeur ordinaire, Université catholique de Louvain

Maurice NIWESE, MCF, Université de Bordeaux

Résumé de la thèse :

Notre thèse consiste à étudier, à partir de l’analyse d’erreurs, la compétence scripturale en FLE d’apprenants chinois — les savoirs, les savoir-faire et le rapport à l’écrit/ure —, et à proposer, à partir de la détection des erreurs, des pistes de remédiation didactique. Pour ce faire, nous avons recueilli 82 récits (en deux versions) produits par 46 étudiants chinois apprenant le français comme spécialité dans une université de Chine, les réponses de ces étudiants à deux questionnaires écrits (sur leur rapport à l’écrit/ure en français) ainsi que les déclarations de six enseignants dans le cadre d’entretiens semi-directifs (sur leur rapport à l’écrit/ure en français). Tout d’abord, l’analyse des questionnaires et des entretiens a révélé un rapport relativement peu positif à l’écrit/ure en français de ces deux publics. Ensuite, nous avons analysé les erreurs détectées dans les récits, qui sont d’ordre pragmatique, linguistique et textuel, ainsi que les sources possibles de ces erreurs, que nous avons cherché à expliquer en considérant les trois pôles du triangle didactique : les savoirs, l’apprenant et l’enseignant. L’analyse des traces du rapport à l’écrit/ure en fonction des effets de la réécriture a permis de constater que celle-ci a un effet globalement positif sur la qualité linguistique des textes produits. Cette dernière analyse qui met en évidence l’investissement des étudiants dans le processus d’écriture relativise nos premières conclusions sur le rapport à l’écrit/ure des étudiants de notre corpus. Enfin, à partir de l’ensemble de ces résultats, nous avons proposé des interventions didactiques pour remédier aux erreurs des apprenants chinois en français écrit et pour favoriser la production écrite en classe de FLE.

09 novembre 2019, 09h3009h30
Amphithéâtre de l’IRD 5, rue du carbone 45100 ORLÉANS

Prochains évènements

Retour à l'agenda
03 février 2021

Séminaire PLCSL - Cristelle Cavalla

3 février 2021, Cristelle Cavalla, PU, université Sorbonne Nouvelle, DILTEC (EA 2288)- Enseignement des émotions : quel lexique ?