ESLO FLEU MODULE 4

ESLO-FLEU

Module : Paroles d’Orléanais

Ce module, qui rend hommage au travail réalisé par les pionniers du corpus ESLO, auteurs du manuel de FLE Les Orléanais ont la parole, est à finalité socio-culturelle. Ses 20 extraits ont été sélectionnés dans les corpus ESLO1 et ESLO2 (périodes 1968-1971 et 2008-2021) pour fournir des témoignages des habitants de la ville sur la vie quotidienne à Orléans et différentes questions de société.  Ce module se prête à une utilisation dans un cours de civilisation et culture françaises, pouvant être axé sur des sujets de société actuels ou sur l’histoire récente de la France (2ème moitié du XXème siècle).

Afficher/Masquer le détail des enregistrements présents – CLIC
Mot-clé Extrait Période Thème Sous-thème Sommaire
arabe ESLO2_ENT_1008_arabe 2008-2021 Société Jeunes de quartier Un homme chômeur de 35/45 an et sa femme parlent du bilinguisme français/arabe des jeunes de quartier.
barbecue ESLO2_ENT_1041_barbecue 2008-2021 Vivre à Orléans Modes de vie Un reporter radio à France Bleu Orléans de 25/35 ans compare les types de sociabilités dans les quartiers (quartier de l’Argonne) et dans le centre ville.
bolcho ESLO1_ENT_029_bolcho 1968-1971 Société Différenciation sociale Une étudiante de 15/25 ans parle de la différenciation des classes sociales à Orléans, à partir de sa propre expérience en tant que membre de la haute bourgeoisie.
bourgeois ESLO1_ENT_112_bourgeois 1968-1971 Témoignages Trente Glorieuses Une femme de ménage de 45/55 ans raconte comment, après la guerre, la classe ouvrière a eu accès aux loisirs qui étaient avant réservés aux seuls bourgeois.
chlope ESLO2_24H_1253_chlope 2008-2021 Vivre à Orléans Sociolecte Deux étudiantes de 15/25 ans répondent à une demande d’itinéraire, sur le chemin de retour d’une soirée entre amis et discutent des mots du dialecte orléanais.
chmer ESLO2_ENT_1017_chmer 2008-2021 Vivre à Orléans Sociolecte Un animateur périscolaire de 25/35 ans décrit les mots typiques du sociolecte orléanais, et développe l’idée que chaque groupe d’amis se fait son propre langage.
contestation ESLO1_ENT_167_contestation 1968-1971 Témoignages Année 1968 Un étudiant en licence d’italien de 15/25 ans énumère les raisons de la contestation étudiante de mai 68.
dimension-humaine ESLO1_ENT_012_dimension-humaine 1968-1971 Vivre à Orléans Equipements collectifs Un ingénieur de conseil en équipement rural de 45/55 ans raconte que la ville d’Orléans a beaucoup changé depuis vingt ans suite à la création de l’université et d’équipements collectifs.
egoiste ESLO2_ITI_1157_egoiste 2008-2021 Vivre à Orléans Les Orléanais Un magasinier cariste de 45/55 ans décrit les Orléanais comme égoïstes et repliés sur eux-mêmes, lors d’une demande d’itinéraire.
embellissement ESLO2_ENT_1013_embellissement 2008-2021 Vivre à Orléans Equipements collectifs Un référent périscolaire de l’école Ducerceaux à la Mairie d’Orléans de 25/35 ans donne son opinion sur les travaux d’embellissement à Orléans.
femmes ESLO1_ENT_165_femmes 1968-1971 Société Féminisme Un représentant de commerce de 45/55 ans expose une opinion favorable à ce que les femmes soient à des postes de commandement.
grands-ensembles ESLO1_ENT_112_grands-ensembles 1968-1971 Vivre à Orléans Logement Une femme de ménage de 45/55 ans donne une opinion défavorable sur les grands ensembles, en les comparant au vieux centre ville d’Orléans.
greve ESLO1_ENT_142_greve 1968-1971 Témoignages Année 1968 Un ouvrier ajusteur de 25/35 ans raconte comment il a fait partie des deux ouvriers sur douze à faire la grève pendant mai 68 dans son usine d’ordures ménagères.
metiers-de-femme ESLO1_ENT_151_metiers-de-femme 1968-1971 Société Féminisme Une femme au foyer de 25/35 ans exprime une opinion contre le travail des femmes en usine et défend l’idée qu’il existe des métiers de femme.
petit-poisson ESLO1_ENT_151_petit-poisson 1968-1971 Société Différenciation sociale Une femme au foyer de 25/35 ans et son mari soudeur à l’arc se plaignent du coût de la vie, de leur salaire trop bas et de l’injustice du système économique.
pieds-noirs ESLO2_ENT_1014_pieds-noirs 2008-2021 Témoignages Algérie Un ingénieur d’étude du CNRS à la retraite de 55/65 ans raconte qu’il est né en Algérie à Oran et qu’il est arrivé à Orléans lors de l’exode des pieds-noirs après l’indépendance de l’Algérie, lorsqu’il avait 15 ans.
scouts ESLO2_ENT_1005_scouts 2008-2021 Vivre à Orléans Fêtes orléanaises Une femme au foyer de 45/55 ans, dont le mari est PDG de Thalès, parle des fêtes de Jeanne d’Arc, en tant que chef de groupe des Scouts Unitaires.
tabasser ESLO1_ENT_121_tabasser 1968-1971 Témoignages Année 1968 Un élève professeur de 15/25 ans raconte les affrontements liés aux évènements de mai 68 à Orléans en tant qu’étudiant modéré.
urban-colors ESLO2_ENTJEUN_1228_urban-colors 2008-2021 Loisirs Arts plastiques Un graphiste de 15/25 ans raconte comment il a monté un projet associatif avec des amis graffeurs et raconte une anecdote personnelle liée à la réalisation d’une fresque à Orléans qui a fait polémique.
vinaigriers ESLO1_INTPERS_419_vinaigriers 1968-1971 Savoirs Mémoire collective Un industriel propriétaire de vinaigrerie de 35/45 ans raconte comment les maîtres-vinaigriers du passé procédaient pour fabriquer du vinaigre.

ESLO2_ENT_1014_pieds-noirs

Date d’enregistrement 2010-03-12
Nature Entretien
Qualite Passable
Type audio
Module Eslo-Fleu Paroles d’Orléanais
Thème Témoignages
Sous-thème Algérie
Sommaire Un ingénieur d’étude du CNRS à la retraite de 55/65 ans raconte qu’il est né en Algérie à Oran et qu’il est arrivé à Orléans lors de l’exode des pieds-noirs après l’indépendance de l’Algérie, lorsqu’il avait 15 ans.
Profession [SD14] Ingénieur d’étude CNRS à la retraite ; [ch_OB1] enseignant
Age [SD14] 55/65 ; [ch_OB1] 35/45
Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_ENT_1014_pieds-noirs.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:00:48 à retrouver sur eslo.huma-num.fr )

0:00:00 [SD14] pas du tout non non je suis en Algérie je suis à Oran
0:00:02 [ch_OB1] d’ accord
0:00:03 [ch_OB1] hm d’ ac- d’ accord
[SD14] voilà
0:00:05 [ch_OB1] et et donc vous êtes arrivé une première fois à or- à Orléans
0:00:08 [SD14] bah en fait euh bon bah c’ est
0:00:09 [SD14] l’ e- l’ exode des pieds-noirs en soixante-deux
[ch_OB1] oui bien sûr hm hm
0:00:12 [SD14] donc juste au moment de l’ indépendance euh de l’ Algérie on
0:00:15 [SD14]
0:00:16 [SD14] on a quitté l’ Algérie et puis on
0:00:18 [SD14]
[SD14] on a été rapatrié enfin bon je sais pas si
0:00:21 [SD14] vous voulez que je vous raconte je peux vous raconter hein
0:00:22 [SD14] c’ est pas
0:00:23 [SD14] [=!rire /instantaneous/N]
0:00:25 [SD14] on a on a quitté Oran
0:00:26 [SD14] par parce que j’ habitais Oran
[ch_OB1] ah non mais d- c’ est vous
[ch_OB1] [=!rire /instantaneous/N]
[ch_OB1] comme vous voulez
[ch_OB1] oui
0:00:27 [SD14] Oran par avion
0:00:29 [SD14]
[SD14] on a atterri à Marseille
0:00:30 [ch_OB1] ouais
0:00:31 [SD14] et en fait c’ était en plein dans
0:00:33 [SD14]
[SD14] euh c’ est l’ époque de ben euh
0:00:35 [SD14] l’ exode des rapatriés en Algérie
0:00:37 [SD14] et donc euh y en avait beaucoup
0:00:39 [SD14] y avait un million de personnes
[ch_OB1] oui oui oui
[ch_OB1] oui
[ch_OB1] oui
0:00:40 [SD14] enfin bon tout le monde n’ est pas arrivé sur un jour mais euh
0:00:42 [SD14] ça s’ est étalé sur quelques mois quoi
0:00:44 [ch_OB1] hm hm hm hm
0:00:45 [SD14] et donc nous on était vraiment dans le
0:00:47 [SD14] enfin à un moment y en avait y en avait déjà beaucoup qui était arrivés
0:00:50 [SD14]
[SD14] alors en fait on est arrivé à Marseille Marignane
0:00:52 [SD14]
0:00:53 [SD14] on a passé euh
0:00:54 [SD14]
0:00:55 [SD14] on a passer une nuit ou deux à Marseille
0:00:57 [SD14]
[SD14] et ensuite bon nous on souhaitait rester dans le sud
0:01:00 [SD14] dans le midi
0:01:01 [SD14]
[SD14] mais en fait le midi était archi plein partout et donc on nous a dit c’ est pas possible
0:01:06 [SD14]
[SD14] on nous a envoyé sur Paris par le train
0:01:08 [SD14]
0:01:09 [SD14] à Paris on a passé quelques temps o- à l’ aéroport du Bourget
0:01:12 [SD14]
0:01:13 [SD14] et ensuite euh on a rester presque deux semaines je crois
0:01:16 [SD14]
0:01:17 [SD14] [=!bb /instantaneous/N]
[SD14]
[SD14] et alors ensuite même la région parisienne euh les le côté de Sarcelles tout ça c’ était euh absolument plein
0:01:22 [SD14]
0:01:23 [SD14] et donc la la consigne à cette époque -là donc on était vers euh
0:01:27 [SD14]
[SD14] vers la mi-juillet vers le vingt vingt juillet quelque chose comme ça
0:01:30 [SD14]
[SD14] la consigne c’ était maintenant on dispatche en province
0:01:34 [ch_OB1] ah
[SD14] alors on a eu le choix entre trois villes
0:01:36 [SD14]
0:01:37 [SD14] alors il devait y avoir y avait Amiens Beauvais et Orléans
0:01:41 [SD14]
[SD14] et la plus au sud c’ était Orléans
0:01:43 [SD14] on a pris Orléans
0:01:44 [SD14] voilà bon voilà comment
0:01:45 [SD14] on est arrivé à Orléans euh
0:01:47 [SD14] bah toute ma famille
0:01:49 [SD14] enfin mes parents euh mon père ma mère mes deux frères et moi
[ch_OB1] [=!rire /instantaneous/N]
[ch_OB1] [=!rire /instantaneous/N] le point le plus au sud
[ch_OB1] oui o- on
[ch_OB1] on c’ est c’ est c’ est qui ?
[ch_OB1] toute la famille
0:01:52 [ch_OB1] d’ accord
0:01:53 [ch_OB1]
0:01:54 [SD14] voilà
[SD14] [=!rire /instantaneous/N]
[ch_OB1] oui oui
[ch_OB1] [=!rire /instantaneous/N]
0:01:55 [ch_OB1]
0:01:56 [ch_OB1] et à l’ époque vous vous aviez quel âge euh
0:01:58 [ch_OB1] vous
[SD14] j’ avais quinze ans

ESLO1_ENT_012_dimension-humaine

Date d’enregistrement 1969-04-15
Nature Entretien
Qualite Excellente
Type audio
Module Eslo-Fleu Paroles d’Orléanais
Thème Vivre à Orléans
Sous-thème Equipements collectifs
Sommaire Un ingénieur de conseil en équipement rural de 45/55 ans raconte que la ville d’Orléans a beaucoup changé depuis vingt ans suite à la création de l’université et d’équipements collectifs.
Profession [LD386] Ingénieur conseil en équipement rural ; [PB]
Age [LD386] 45/55 ; [PB] 25/35
Ecouter le son de cet extrait:
ESLO1_ENT_012_dimension-humaine.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:02:47 à retrouver sur eslo.huma-num.fr )

0:00:00 [LD386] euh je vois Orléans comme une ville en pleine évolution
0:00:03 [LD386]
0:00:04 [LD386] en ce sens que en vingt ans elle a beaucoup changé
0:00:08 [LD386]
[LD386] elle a beaucoup changé naturellement dans le son aspect extérieur dans ses constructions mais surtout par population
0:00:13 [LD386]
0:00:14 [LD386] il y a vingt ans
0:00:15 [LD386] je pense qu’ on pouvait dire qu’ Orléans était une ville
0:00:18 [LD386]
[LD386] de retraités
0:00:20 [LD386] euh Beaucerons
0:00:22 [LD386]
0:00:23 [LD386] vous savez maintenant ce que c’ est que le Beauceron
0:00:24 [LD386] ce sont les
[PB] oui oui
[LD386] paysans
0:00:25 [LD386] qui ont fait fortune dans la culture des céréales
0:00:28 [LD386] qui venaient donc se retirer à Orléans
0:00:31 [LD386] c’ était une ville par ailleurs euh
0:00:33 [LD386] peu industrielle
0:00:34 [LD386] hein à part les quelques industries alimentaires c’ était une ville militaire
0:00:38 [LD386] donc c’ était une ville froide et une ville morte et une ville vieille
0:00:42 [LD386]
0:00:43 [LD386] par dessus le marché elle avait été considérablement démolie et euh
0:00:47 [LD386] à la suite des combats de mille neuf cent quarante et des bombardements des Américains de quarante-deux quarante-trois quarante-quatre
0:00:54 [LD386]
[LD386] et cette ville tout doucettement euh s’ est rajeunie
0:00:57 [LD386]
0:00:59 [LD386] euh est devenue de plus en plus industrielle
0:01:02 [LD386] est devenue beaucoup plus commerçante aussi
0:01:05 [LD386]
0:01:06 [LD386] je pense qu’ il y a beaucoup de de Parisiens qui sont venus s’ installer à Orléans
0:01:10 [LD386]
[LD386] et puis enfin surtout le fait nouveau c’ est la création de l’ Université d’ Orléans depuis cinq ou six ans
0:01:15 [LD386]
0:01:16 [LD386] qui a drainé sur Orléans euh un nombre de jeunes considérable
0:01:19 [LD386] qui a donc euh rajeuni la population
0:01:21 [PB] ah oui
0:01:22 [LD386] d’ ailleurs ça se traduit par euh le fait qu’ au point de vue équipement sportif
0:01:26 [LD386]
[LD386] Orléans il y a vingt ans il n’ y avait absolument rien
0:01:29 [LD386]
[LD386] or depuis euh on peut dire une dizaine d’ années
0:01:33 [LD386] bah ma foi se multiplient des équipements sportifs en particulier des des salles couvertes pour faire du sport
0:01:38 [LD386] et du tennis
0:01:39 [PB] ah oui
0:01:40 [PB]
[PB] et comment est -ce que vous expliquez alors les développements d’ Orléans ?
0:01:44 [LD386]
0:01:45 [LD386] eh bien comment j’ explique le développement d’ Orléans
0:01:49 [LD386] je pense que c’ est un phénomène assez général de de toutes les cités euh périphériques euh à cent cinquante kilomètres autour de Paris
0:01:56 [LD386] euh je pense d’ ailleurs que ça doit être très vrai aussi à l’ échelon européen
0:02:00 [LD386] ça ça c’ est un phénomène qui ne doit pas être tellement particulier à Orléans
0:02:03 [LD386]
0:02:04 [LD386] je pense que c’ est sa situation favorable
0:02:06 [LD386] en ce sens que on a de moins en moins envie de d’ aller à Paris
0:02:11 [LD386] mais on a quand même assez envie de ne pas en être trop loin
0:02:14 [PB] hm hm
[LD386] d’ je pense que il s’ est passé pour beaucoup de gens ce qui s’ est passé pour moi
0:02:17 [LD386] le plaisir en somme de de vivre
0:02:20 [LD386] une ville qui reste à la dimension humaine si vous
0:02:22 [LD386] voulez

ESLO2_24H_1253_chlope

Date d’enregistrement 2009-12-19
Nature 24heures
Qualite non récupéré à l’heure actuelle
Type audio
Module Eslo-Fleu Paroles d’Orléanais
Thème Vivre à Orléans
Sous-thème Sociolecte
Sommaire Deux étudiantes de 15/25 ans répondent à une demande d’itinéraire, sur le chemin de retour d’une soirée entre amis et discutent des mots du dialecte orléanais.
Profession [NR390] étudiante / hotesse de vente
Age [NR390] 15/25
Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_24H_1253_chlope.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 1:41:59 non disponible)

0:00:00 [NR390AMIE3] j’ ai une fille dans ma classe elle vient de Tours et elle sait pas ce que ça veut dire c’ est chips
0:00:02 [NR390AMIE3] elle avait jamais entendu
[NR390] [=!rire /instantaneous/N]
0:00:04 [NR390] ouais parce qu’ en fait apparemment d’ Orléans c’ est tout ce qui est en ch- genre euh
0:00:08 [NR390AMIE3] ah ouais
[NR390] chmère alors peut-être que chips ça fait partie de ça je sais pas
0:00:10 [NR390] non ça me parait bizarre
0:00:11 [NR390AMIE3] chmère euh c’ est pas une
0:00:13 [NR390] chlope des trucs comme ça apparemment c’ est typique orléanais mais je sais pas
0:00:16 [NR390AMIE3] non moi j’ aurais plutôt trouvé ça du Nord
0:00:17 [NR390AMIE3] enfin chmère tout ça
0:00:18 [NR390] ouais ça fait ça fait ch’ti quoi
0:00:19 [NR390AMIE3] ouais c’ est net
0:00:20 [NR390AMIE3]
0:00:22 [NR390] en même temps la chmère on utilisait ça y a dix ans
0:00:24 [NR390] c’ est fini maintenant
0:00:26 [NR390] y a plus personne
[NR390] qui dit chmère
0:00:27 [NR390] oui c’ est chips c’ est de- [=!i /instantaneous/N]
[NR390AMIE3] bah alors c’ est chips euh
[NR390AMIE3] excuse mais euh [=!rire /instantaneous/N]
0:00:29 [NR390AMIE3] moi je la dis tous les jours
0:00:30 [NR390] déjà elle l’ a quand même entendu c’ est chips
0:00:32 [NR390] ceux ceux qui disent chmère euh excuse -moi on l’ utilise plus du tout hein
0:00:34 [NR390]
0:00:36 [NR390AMIE3] chmère
[NR390AMIE3]
0:00:37 [NR390] quand -même chmère
0:00:38 [NR390] les chlopes non plus on l’ utilise plus oh encore pire je crois

ESLO1_ENT_112_grands-ensembles

Date d’enregistrement 1969-04-16
Nature Entretien
Qualite Excellente
Type audio
Module Eslo-Fleu Paroles d’Orléanais
Thème Vivre à Orléans
Sous-thème Logement
Sommaire Une femme de ménage de 45/55 ans donne une opinion défavorable sur les grands ensembles, en les comparant au vieux centre ville d’Orléans.
Profession [PF42] Femme de ménage ; [MB]
Age [PF42] 45/55 ; [MB] 35/45
Ecouter le son de cet extrait:
ESLO1_ENT_112_grands-ensembles.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:01:25 à retrouver sur eslo.huma-num.fr )

0:00:00 [MB] quelle sorte de quartier est -ce que c’ est vous pouvez m’ en parlez
0:00:02 [MB] enfin [=!pif /previous/PHO]
[PF42] ben c’ est le vieil Orléans
0:00:03 [PF42] quand même
0:00:04 [PF42] c’ est le vieil
[MB] hm
[MB] oui
[PF42] Orléans
0:00:05 [PF42] euh
[MB] oui
0:00:06 [PF42] sans vraiment communiquer les uns avec les autres on
0:00:09 [PF42] on se sent peut-être quand même plus près les uns des autres que dans les grands
0:00:13 [PF42] ensembles
[MB] oui
0:00:14 [MB] oui
[PF42] c’ est ça aussi
0:00:15 [MB] oui
0:00:16 [PF42] nos maisons sont quand même des maisons individuelles
0:00:18 [MB] oui
[PF42] alors euh c’ est pas pareil
0:00:20 [MB] s- s- s-
0:00:21 [MB] ce ne sont pas en fait ce ne sont pas des
[PF42] ah non c’ est pas du tout pareil
0:00:22 [MB] appartements
0:00:23 [MB] c’ est ce sont surtout des petites maisons
[PF42] ah non c’ est pas s-
0:00:25 [PF42] petites maisons oui
0:00:26 [MB] oui
[PF42] et pourtant on ne voisine pas mais enfin quand même
0:00:29 [PF42] si y a quelqu’un a de la peine dans le quartier perd quelqu’un tout le monde y contribue
0:00:33 [MB] oui
[PF42] on n’ est pas anonyme comme dans les grands
0:00:34 [PF42] ensembles
[MB] ensembles
0:00:35 [PF42] et ça je trouve que ça compte ça quand même dans la vie
0:00:37 [MB] oui oui très important
0:00:39 [PF42] ah oui moi
[PF42] je trouve
[MB] hm
0:00:40 [MB] oui non remarquez dans les grands ensembles il y a un isolement
0:00:43 [MB] extrême
[PF42] vous voyez
[PF42] j’ ai deux garçons le
0:00:45 [PF42] dont l’ aîné a vingt-cinq ans
0:00:46 [MB] hm hm
[PF42] bah il ne veulent pas quitter ce quartier
0:00:48 [MB] oui
[PF42] mon deuxième s’ est marié l’ année dernière au mois de juillet mais il a bien fait attention de se reloger
0:00:53 [PF42] près de nous
0:00:54 [PF42] il voulait pas quitter le
0:00:55 [PF42] quartier
[MB] ah bon ?
0:00:56 [PF42] ah non ils sont attachés ils ne veulent pas s’ en aller
0:00:58 [PF42] dans les grands ensembles
[MB] oui oui
0:00:59 [MB] oui
[PF42] ça leur plaît pas

ESLO1_ENT_112_bourgeois

Date d’enregistrement 1969-04-16
Nature Entretien
Qualite Excellente
Type audio
Module Eslo-Fleu Paroles d’Orléanais
Thème Témoignages
Sous-thème Trente Glorieuses
Sommaire Une femme de ménage de 45/55 ans raconte comment, après la guerre, la classe ouvrière a eu accès aux loisirs qui étaient avant réservés aux seuls bourgeois.
Profession [PF42] Femme de ménage ; [MB]
Age [PF42] 45/55 ; [MB] 35/45
Ecouter le son de cet extrait:
ESLO1_ENT_112_bourgeois.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:25:14 à retrouver sur eslo.huma-num.fr )

0:00:00 [MB] et qu’ est -ce qui vous a le plus frappée dans les changements qui
0:00:02 [MB] sont intervenus à Orléans depuis
0:00:04 [MB]
0:00:05 [MB] disons une vingtaine d’ années une trentaine d’ années ?
0:00:07 [MB]
0:00:08 [PF42] et ben vous savez y a un tas de choses quand
0:00:09 [PF42] même hein
[MB] oui
0:00:10 [PF42] la mentalité a déjà
0:00:12 [PF42] beaucoup
[MB] oui
[PF42] beaucoup
0:00:13 [PF42] changé
[MB] oui
[MB] par exemple ?
0:00:14 [PF42] oh ben elle n’ est plus déjà celle d’ avant-guerre sûrement
0:00:16 [MB] hm
0:00:17 [PF42] c’ est plus du tout pareil
0:00:18 [MB] oui
[PF42] mais je crois que c’ est bien en principe comme ça après chaque guerre
0:00:22 [MB] oui
[PF42] c’ est les guerres qui nous valent tout ça aussi
0:00:24 [PF42]
0:00:25 [PF42] ça change beaucoup de choses
0:00:26 [MB] oui
0:00:27 [PF42] et ne serait -ce que les Américains quand ils sont restés
0:00:29 [PF42] longtemps à
[MB] oui
0:00:30 [PF42] Orléans ben ça a beaucoup changé la mentalité orléanaise
0:00:32 [MB] hm hm
0:00:33 [PF42] ça ça
[PF42] aussi
[MB] ah oui ? dans dans
0:00:34 [MB] quel sens euh ?
0:00:35 [PF42] hm ça a beaucoup changé
0:00:36 [PF42] bah beaucoup de gens se sont mis à travailler pour eux
0:00:38 [PF42] et puis
[MB] hm hm
0:00:39 [PF42] ils gagnaient beaucoup d’ argent donc ça
0:00:40 [PF42] ça a fait un tas de choses ça
0:00:42 [PF42] aussi
[MB] oui oui
[PF42] quand même hein
0:00:44 [PF42] y avait du
[MB] hm hm
[MB] comment ça
[PF42] bon y avait du mauvais
0:00:45 [MB] oui
0:00:46 [MB] ça a gâté un petit peu ?
0:00:48 [PF42] bah gâté peut-être pas parce que
0:00:50 [PF42] quand c’ était bien employé ça pouvait faire qu’ améliorer
0:00:52 [PF42] mais
[MB] oui
0:00:53 [PF42] ça a changé de mentalité
0:00:54 [PF42] quoi euh
0:00:55 [PF42] oh oui ça a bien changé la mentalité d’ Orléans
0:00:57 [MB] hm hm
0:00:58 [MB] et depuis le départ euh ?
0:01:00 [PF42] et puis Orléans est devenu beaucoup plus ouvrier qu’ autrefois
0:01:03 [PF42] aussi
[MB] oui
[PF42] oh ben c’ était pas ouvrier comme ça autrefois avant la guerre
0:01:06 [MB] oui
0:01:07 [PF42] oh mais non
0:01:08 [PF42] c’ était plutôt bourgeois
0:01:09 [MB] ah oui
0:01:10 [PF42] mais plus maintenant

0:01:11 [MB] ah oui

0:01:11 [PF42] oh non c’ est devenu

0:01:12 [PF42] beaucoup beaucoup d’ ouvriers

0:01:14 [PF42]

0:01:11 [MB] oui

0:01:12 [MB] qu’ est -ce que vous entendez par bourgeois ?

0:01:14 [MB]

0:01:15 [MB] parce que oui

0:01:15 [PF42] ben je ne sais pas

0:01:16 [PF42] c’ était pas c’ était pas

0:01:16 [MB] [=!pif /previous/PHO]

0:01:17 [PF42] du tout

0:01:17 [PF42] pareil

0:01:17 [MB] non

0:01:18 [PF42] oh non l’ esprit d’ Orléans n’ était pas le même

0:01:21 [MB] oui

0:01:21 [PF42] y a eu des r- des rues entières de bourgeois maintenant on ne voit plus ça

0:01:25 [MB] oui

0:01:25 [PF42] oh non non ça n’ existe plus ça

0:01:27 [MB] qu’ est -ce qui caractérise le bourgeois ? enfin qui caractérisait le bourgeois ?

0:01:30 [PF42] oh ben c’ était un certain milieu encore

0:01:33 [PF42] c’ était encore

0:01:33 [MB] oui

0:01:33 [PF42] autre chose [=!rire /previous/N]

0:01:33 [MB] oui

0:01:35 [MB] oui

0:01:35 [PF42] [=!rire /previous/N]

0:01:35 [MB] y a y avait une façon

0:01:35 [PF42] ah ben certains milieux

0:01:37 [MB] différente de s’ habiller de de s-

0:01:38 [PF42] ben oui de vivre

0:01:40 [PF42] et puis enfin

0:01:40 [MB] oui oui

0:01:41 [PF42] ces gens -là avaient des domestiques tout ça enfin mis à un certain rang quand même hein les jours de réception tout

0:01:45 [PF42] ça

0:01:45 [MB] oui

0:01:46 [PF42] euh et aujourd’hui on

0:01:48 [PF42] pour ainsi dire moi je sais pas

0:01:50 [PF42] ne serait -ce que les surprises-parties moi je j’ ai vu ça chez les bourgeois quand j’ avais seize ans

0:01:54 [MB] oui oui

0:01:54 [PF42] et aujourd’hui on voit ça sur le monde ouvrier couramment mais moi ça me fait drôle je me dis autrefois c’ était chez les riches

0:01:59 [PF42] [=!rire /previous/N]

0:02:00 [MB] oui oui

0:02:01 [PF42] [=!rire /previous/N]

0:02:02 [PF42] c’ est curieux

0:02:03 [PF42] la vie a bien changé quand même

0:02:04 [PF42] hein

0:02:04 [MB] oui oui

0:02:05 [MB] eh oui

0:02:05 [MB] oui

0:02:06 [PF42] autrefois on allait les bourgeois allaient aux sports d’ hiver et vou- vous trouvez ça commun aujourd’hui chez le moindre ouvrier

0:02:10 [PF42] les classes

0:02:10 [MB] hm hm

0:02:11 [PF42] de neige les

0:02:12 [MB] hm

0:02:12 [PF42] eh oui mais autrefois c’ était qu’ à une certaine société

0:02:15 [MB] bien sûr

0:02:16 [MB] oui

0:02:17 [PF42] moi je vous avoue la première fois que j’ ai vu la mer j’ avais je sais pas j’ avais bien quarante ans

0:02:20 [PF42] oh oui

0:02:20 [MB] ah oui

0:02:21 [MB] oui

0:02:22 [PF42] ah ben j’ ai été surprise j’ ai dit bah me voilà à la mer comme les

0:02:24 [PF42] bourgeois

0:02:25 [PF42] [=!rire /previous/N]

0:02:24 [MB] hm hm

0:02:25 [MB] [=!rire /previous/N]

0:02:25 [PF42] comme on disait

ESLO2_ENT_1041_barbecue

Date d’enregistrement 2010-05-11
Nature Entretien
Qualite Bonne
Type audio
Module Eslo-Fleu Paroles d’Orléanais
Thème Vivre à Orléans
Sous-thème Modes de vie
Sommaire Un reporter radio à France Bleu Orléans de 25/35 ans compare les types de sociabilités dans les quartiers (quartier de l’Argonne) et dans le centre ville.
Profession [BC41] Reporter radio France Bleue Orléans ; [ch_LA11] enseignant
Age [BC41] 25/35 ; [ch_LA11] 35/45
Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_ENT_1041_barbecue.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:23:29 à retrouver sur eslo.huma-num.fr )

0:00:00 [ch_LA11] donc tu aimes bien le centre euh le centre euh
0:00:02 [ch_LA11] ville alors qu’ est -ce qu- qu-
[BC41] ouais
0:00:03 [ch_LA11] bon au-delà de l’ animation euh qu’ il y a enfin
0:00:07 [ch_LA11] et tout qu’ est -ce qui
[BC41] ouais
0:00:09 [ch_LA11] c- qu’ est -ce qui te
0:00:11 [ch_LA11] qu’ est -ce qui te plaît
0:00:13 [ch_LA11] le plus ? c’ est c’ est
[BC41] moi je trouve que euh euh
0:00:15 [BC41] je trouve que
0:00:16 [BC41] on va on essaye de comparer un peu par rapport au quartier c’ est
0:00:19 [BC41] c’ est c- ouais ? je trouve que quand même euh
[ch_LA11] c- comme tu v- tu v-
0:00:22 [BC41] j’ apprends plus de mots dans les quartiers qu’ en centre-ville
0:00:25 [BC41] c’ est-à-dire qu’ à chaque fois que je vais c’ est bizarre à dire
0:00:27 [BC41] à chaque fois que je vais euh sur les quartiers j’ apprends y a plein de mots qui arrivent comme ça
0:00:31 [BC41] euh g- limite je me sens un peu dépassé des fois c’ est vrai hein
0:00:35 [BC41] euh y a plein de mots qui arrivent comme ça dans le langage
0:00:37 [BC41] un peu tout ça
[ch_LA11] hm hm
0:00:38 [BC41] et euh euh j- c’ est vrai
0:00:40 [BC41] j’ apprends beaucoup de choses
[ch_LA11] [=!rire /instantaneous/N]
0:00:41 [BC41] et le centre-ville euh hm
0:00:42 [BC41]
0:00:43 [BC41] [=!bb /instantaneous/N] alors centre-ville c’ est super carré on prend son temps
0:00:46 [BC41] on discute on papote y a des animations [=!tx /instantaneous/N]
0:00:50 [BC41] [=!bb /instantaneous/N] en centre-ville bon c’ est vrai qu’ il y en a très peu
0:00:53 [BC41] dans les quartiers l’ animation c’ est nous qui la créons avec éventuellement
[ch_LA11] hm
0:00:56 [BC41] un barbecue improvisé
0:00:58 [BC41] [=!rire /instantaneous/N]
[ch_LA11] [=!rire /instantaneous/N]
0:00:59 [BC41] ou euh avec un thé entre potes euh voilà chez chez chez soi
[ch_LA11] hm hm
0:01:03 [BC41] mais euh
0:01:05 [BC41] c’ est deux c’ est deux ambiances totalement différentes
0:01:09 [BC41] c’ est deux ambiances totalement différentes dans le sens
0:01:12 [BC41] euh quand j’ habitais en dehors du quartier y avait déjà toutes les communautés
0:01:16 [ch_LA11] hm hm
[BC41] c’ est-à-dire que moi des fois euh ma théière se retrouvait au sixième étage
0:01:21 [ch_LA11] [=!rire /instantaneous/N]
[BC41] et que la console
0:01:22 [BC41] Playstation euh du euh gars du deuxième était chez moi donc
[ch_LA11] [=!rire /instantaneous/N] hm hm
0:01:26 [BC41] ça ça me manque un peu
0:01:28 [BC41]
[ch_LA11] une une vraie
0:01:29 [ch_LA11] vie euh de enfin entre voisin quoi ouais d’ accord
[BC41] ouais une une une vraie vie un vrai partage
0:01:34 [BC41] chose que je n’ ai [=!ne /instantaneous/PHO] pas trouvé en centre ville
0:01:37 [ch_LA11] hm hm
0:01:38 [BC41] c’ est-à-dire que euh en dans les quartiers on ferme sa porte euh une fois
0:01:41 [BC41] ici on la ferme à double voire triple tours
0:01:43 [ch_LA11] hm hm
[BC41] donc cette ambiance
0:01:45 [BC41] euh me déplaît un peu
[ch_LA11] [=!rire /instantaneous/N]
0:01:47 [BC41] euh je trouve que y a moins de sourires moins de convivialité
0:01:53 [BC41] honnêtement
[ch_LA11] hm hm
[ch_LA11] hm hm
0:01:54 [BC41] que ce qu’ il peut y avoir dans les quartiers mais y a des plus aussi en centre-ville comme euh
0:01:58 [BC41] euh des moins dans les quartiers aussi hein
0:02:00 [ch_LA11] hm hm
[BC41] euh euh
0:02:02 [BC41] par exemple aujourd’hui je profite vraiment du centre-ville
0:02:06 [BC41] parce que euh
0:02:07 [BC41] euh je fais découvrir des musées des euh
0:02:11 [BC41] de s- des spectacles à mes enfants à ma femme moi à moi moi -même
0:02:15 [BC41] chose que je n’ avais pas avant
0:02:17 [BC41] euh
[ch_LA11] hm hm
0:02:18 [BC41] c’ est-à-dire j’ avais une culture assez euh
0:02:20 [BC41] [=!bb /instantaneous/N]
0:02:21 [BC41] euh assez limite quand même euh dans les quartiers hein quand euh j’ habite le quartier aujourd’hui
0:02:27 [BC41] euh à vingt-neuf ans je re- d- je découvre des choses
0:02:31 [BC41] et
[ch_LA11] hm hm
0:02:32 [BC41] c’ est ça qui est fabuleux
0:02:33 [ch_LA11] d’ accord
0:02:34 [ch_LA11] donc le ou en terme de d’ offre on va dire culturelle de de
0:02:38 [ch_LA11] d’ animation des choses comme ça hm hm hm hm
[BC41] ouais ouais en centre ville ouais c’ est vrai que ouais ça c’ est bien

ESLO2_ENT_1017_chmer

Date d’enregistrement 2010-03-22
Nature Entretien
Qualite Passable
Type audio
Module Eslo-Fleu Paroles d’Orléanais
Thème Vivre à Orléans
Sous-thème Sociolecte
Sommaire Un animateur périscolaire de 25/35 ans décrit les mots typiques du sociolecte orléanais, et développe l’idée que chaque groupe d’amis se fait son propre langage.
Profession [BT17] Animateur périscolaire ; [ch_CD2] enseignante
Age [BT17] 25/35 ; [ch_CD2] 25/35
Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_ENT_1017_chmer.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:38:50 à retrouver sur eslo.huma-num.fr )

0:00:00 [ch_CD2] tu penses qu’ il y a une euh façon particulière de parler à Orléans ?
0:00:03 [ch_CD2]
0:00:04 [ch_CD2] qui serait typique
0:00:05 [ch_CD2]
[ch_CD2] d’ ici ?
0:00:06 [ch_CD2]
0:00:08 [BT17] mouais hm
0:00:11 [BT17]
[BT17] enfin
0:00:12 [BT17]
[BT17] on se le dit
[ch_CD2] ou pas
0:00:13 [BT17] on on le dit souvent tu vois pour rigoler mais euh
0:00:16 [BT17] oui si un peu quand même
0:00:17 [BT17] si si il y a des trucs euh y a des
0:00:18 [BT17]
0:00:20 [BT17] y a des trucs qui sont typiques euh
0:00:21 [BT17] typiquement à Orléans
0:00:22 [BT17] y a vachement de mots avec euh chme- che-
0:00:24 [BT17]
[BT17] tu vois les & chmers les & chlopes
0:00:26 [BT17]
[BT17] mais ça s- enfin
0:00:27 [BT17] après c’ est un argot
0:00:28 [BT17] plus orléanais tu vois
0:00:29 [BT17]
[BT17] un peu euh
0:00:31 [BT17]
[ch_CD2] ouais
[ch_CD2]
[ch_CD2] et c’ est orléanais ?
[ch_CD2]
0:00:32 [BT17] bah
[BT17] y a pas mal de monde ouais qui me dit
0:00:33 [BT17] mec ça sort d’ ça
0:00:34 [BT17] d’ tu me dis euh
0:00:35 [BT17] que tu as une & chmer euh ?
0:00:36 [BT17]
[ch_CD2] [=!rire /instantaneous/N]
[ch_CD2] [=!rire /instantaneous/N]
[ch_CD2]
0:00:37 [ch_CD2] ça veut dire quoi ?
0:00:38 [BT17] une cigarette une & chmer euh
0:00:40 [ch_CD2] & chmer ?
[BT17] ouais
0:00:41 [ch_CD2] [=!rire /instantaneous/N]
[BT17] [=!rire /instantaneous/N]
0:00:42 [BT17] paie ta & chmer euh
0:00:43 [BT17] [=!rire /instantaneous/N]
0:00:44 [BT17] je vais te mettre un coup de & chlope euh [=!rire /instantaneous/N]
[ch_CD2] [=!rire /instantaneous/N]
0:00:47 [BT17] une chaussure une & chlope tu vois
0:00:48 [ch_CD2] ah ouais
0:00:49 [BT17] Ok ça fait après c’ est coup de pied
0:00:50 [ch_CD2] [=!rire /instantaneous/N]
0:00:51 [ch_CD2] [=!rire /instantaneous/N]
0:00:53 [ch_CD2] [=!rire /instantaneous/N]
[BT17] euh voilà euh
[BT17] si il y a quand même
[BT17] tout un langage orléanais hein
0:00:55 [BT17] y a
0:00:56 [BT17]
0:00:57 [BT17] ça se galvaude pas mal tu vois ici
0:00:58 [BT17] s- [=!rire /instantaneous/N]
0:00:59 [BT17]
[ch_CD2] ouais ouais
[ch_CD2]
0:01:00 [BT17] mais euh
0:01:01 [BT17] ouais enfin c’ est dans un
0:01:02 [BT17] c’ est un argot quand même tu vois
0:01:04 [BT17] tu vois c’ est quand même un
[ch_CD2] ça reste limité
[ch_CD2] hm hm
0:01:05 [BT17] enfin je trouve hein
0:01:06 [BT17] c’ est euh
[ch_CD2] limité à quelques mots euh
0:01:07 [ch_CD2]
0:01:09 [ch_CD2] d’ argot
[BT17] ouais y a des tour-
0:01:10 [BT17] ouais
[BT17]
[BT17] ouais
0:01:11 [BT17]
[ch_CD2] non
[ch_CD2]
0:01:13 [BT17] non m-
0:01:14 [BT17] non mais après s-
[BT17] non non
0:01:15 [BT17]
0:01:16 [BT17] enfin après c’ est ch- f-
0:01:18 [BT17]
0:01:20 [BT17] je mettrais pas ça au n-
0:01:21 [BT17] mais tu vois chaque groupe social
0:01:22 [BT17] se fait se fait son langage au final
0:01:24 [BT17] et ses expressions euh ses
0:01:26 [BT17]
[ch_CD2] oui hm hm hm hm
[ch_CD2]
[BT17] donc euh
0:01:27 [ch_CD2] c’ est pas forcément lié à la ville enfin
0:01:29 [ch_CD2] à la région
[BT17] voilà c’ est pas
[BT17] forcément lié à la ville
0:01:30 [BT17] mais y a quand même euh
0:01:31 [BT17] si y a quand même des trucs euh
0:01:32 [BT17]
0:01:33 [BT17] qui sont assez partagés ouais
0:01:34 [BT17]
0:01:36 [BT17] mais euh
[BT17]
0:01:37 [BT17] ouais si
[BT17]
0:01:38 [BT17] j’ ai que ça euh
0:01:39 [BT17] j’ ai que ça
[ch_CD2] des mots en che-
[ch_CD2] comment t-
0:01:40 [BT17] qui m- qui me vient en tête quoi
0:01:41 [BT17] les chme-
0:01:42 [BT17] enfin les trucs euh
0:01:43 [BT17]
[ch_CD2] ouais
[ch_CD2] hm hm hm hm
[ch_CD2]
0:01:44 [BT17] & chlor & chmer euh
0:01:45 [BT17]
0:01:49 [BT17] mais bon après euh ouais
0:01:50 [ch_CD2] hm hm
0:01:51 [BT17] enfin d- n-
0:01:52 [BT17] dans notre groupe on parle vachement en verlan machin
0:01:54 [BT17] on est
0:01:55 [BT17] c’ est vachement
0:01:56 [BT17]
0:01:58 [BT17] si j- s-
0:01:59 [BT17] si je parlais que avec mes potes euh
0:02:01 [BT17]
[ch_CD2] je comprendrais rien quoi
0:02:03 [ch_CD2] [=!rire /instantaneous/N]
[ch_CD2] [=!rire /instantaneous/N]
0:02:04 [ch_CD2] [=!rire /instantaneous/N]
0:02:06 [ch_CD2]
[BT17] bah y a pas mal de monde ouais qui
[BT17] enfin justement y a une euh hm
[BT17]
0:02:08 [BT17] une thésarde qu’ on a fréquenté un peu
0:02:10 [BT17] qui
0:02:11 [BT17] qui était d’ origine espagnole
0:02:12 [BT17]
0:02:13 [BT17] et au début vraiment euh
0:02:14 [BT17]
0:02:15 [BT17] elle elle captait pas grand chose
0:02:17 [BT17] quoi
[ch_CD2] ouais
[ch_CD2] ouais ouais
0:02:18 [ch_CD2]
0:02:19 [BT17] faut pas qu’ elle sache [=!sasse /instantaneous/PHO]
0:02:20 [BT17]
0:02:22 [BT17] elle captait pas grand chose quoi

ESLO1_ENT_167_contestation

Date d’enregistrement 1969-04-03
Nature Entretien
Qualite Bonne
Type audio
Module Eslo-Fleu Paroles d’Orléanais
Thème Témoignages
Sous-thème Année 1968
Sommaire Un étudiant en licence d’italien de 15/25 ans énumère les raisons de la contestation étudiante de mai 68.
Profession [6EX] Etudiant (licence d’italien) ; [DP] ; [167INC2]
Age [6EX] 15/25 ; [DP] 25/35 ; [167INC2]
Ecouter le son de cet extrait:
ESLO1_ENT_167_contestation.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 1:03:21 à retrouver sur eslo.huma-num.fr )

0:00:00 [6EX] j’ ai des camarades qui ont manifesté
0:00:01 [6EX]
0:00:02 [6EX] à Paris ou en province
0:00:04 [DP] ah oui
[DP]
0:00:06 [6EX] personnellement je n’ ai pas m- manifesté
0:00:08 [6EX]
0:00:09 [6EX] mais euh
0:00:10 [6EX] [=!mic /instantaneous/N]
0:00:11 [6EX] les étudiants euh [=!mic /instantaneous/N] contestataires et même les révolutionnaires
0:00:16 [DP] hm hm
0:00:17 [6EX]
0:00:18 [6EX] ont des euh de bonnes raisons pour euh
0:00:21 [6EX] pour contester
0:00:22 [6EX] au début les étudiants étaient partis sur un
0:00:25 [6EX] avec euh
0:00:26 [6EX]
0:00:27 [6EX] des raisons euh
0:00:28 [6EX]
0:00:29 [6EX] purement universitaires
0:00:30 [6EX]
0:00:31 [6EX] pour en arriver à des raisons politiques
0:00:33 [6EX]
0:00:34 [DP] [=!rire /instantaneous/N]
0:00:35 [6EX] alors les raisons universitaires étaient euh
0:00:37 [6EX] de différents ordres
0:00:39 [6EX] d’ accord euh
0:00:40 [6EX]
0:00:43 [6EX] l’ enseignement
[6EX]
0:00:45 [6EX] était euh
0:00:46 [6EX]
0:00:47 [6EX] trop vieux
[DP] hm
0:00:48 [6EX] était en crise
0:00:49 [6EX] la méthode d’ enseignement
0:00:50 [6EX]
0:00:52 [6EX] est à changer
0:00:53 [6EX]
0:00:54 [6EX] euh
[6EX]
0:00:56 [6EX] les débouchés manquent
0:00:57 [6EX]
0:00:58 [6EX] les diplômes ne servent pas à grand chose
0:01:01 [6EX]
0:01:02 [6EX] euh
0:01:03 [167INC2] [=!coupure /instantaneous/N]
0:01:05 [167INC2] pour la suite de cet enregistrement tournez la bande s’ il vous plaît
0:01:09 [167INC2]
0:01:22 [167INC2] Orléans un six sept suite
0:01:25 [6EX] [=!coupure /instantaneous/N]
0:01:26 [6EX] les diplômes ne servent pas à grand chose
0:01:28 [6EX]
0:01:30 [6EX] euh
[6EX]
0:01:34 [6EX] et le
0:01:36 [6EX] le mode de vie des étudiants euh
0:01:38 [6EX] euh n’ était pas à à hauteur de
0:01:41 [6EX]
0:01:43 [6EX] actuel quoi enfin en mille neuf cent soixante-huit
0:01:45 [6EX]
0:01:46 [6EX] les étudiants euh
0:01:48 [6EX]
[6EX] travaillaient euh
0:01:50 [6EX]
0:01:51 [6EX] comme en mille neuf cent cinquante
0:01:52 [6EX] ou en mille neuf cent soixante
0:01:53 [DP] hm hm
0:01:54 [6EX] alors que
0:01:55 [6EX]
[6EX] il devrait y avoir une euh
0:01:57 [6EX] une constante
0:01:58 [6EX] évolution dans le système euh
0:02:00 [6EX]
0:02:01 [6EX] d’ enseignement et dans le système pédagogique
0:02:03 [6EX]
[6EX] puis euh l’ université euh
0:02:06 [6EX] napoléonienne
0:02:07 [6EX]
0:02:08 [6EX] c’ était très beau c’ était quelque chose de
0:02:10 [6EX] de formidable
0:02:11 [6EX] mais euh
0:02:12 [6EX] il y a un siècle ou deux
0:02:13 [6EX] alors maintenant ça commence euh à prendre de l’ âge

ESLO1_INTPERS_419_vinaigriers

Date d’enregistrement 1970-04-04
Nature Interview de personnalités
Qualite Bonne
Type audio
Module Eslo-Fleu Paroles d’Orléanais
Thème Savoirs
Sous-thème Mémoire collective
Sommaire Un industriel propriétaire de vinaigrerie de 35/45 ans raconte comment les maîtres-vinaigriers du passé procédaient pour fabriquer du vinaigre.
Profession [419PERS] Industriel (propriétaire de vinaigrerie) ; [PB]
Age [419PERS] 35/45 ; [PB] 25/35
Ecouter le son de cet extrait:
ESLO1_INTPERS_419_vinaigriers.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:03:30 à retrouver sur eslo.huma-num.fr )

0:00:00 [PB] euh j’ ai remarqué qu’ il y a beaucoup de enfin qu’ il y a pas beaucoup mais qu’ il y a plusieurs vinaigreries à Orléans
0:00:05 [PB] pourquoi est -ce que le vinaigre s’ établit ?
0:00:08 [419PERS] euh bah ça c’ est c’ est une histoire qui remonte à assez loin puisque elle remonte aux temps la Loire était navigable
0:00:14 [PB] oui
[419PERS] alors euh les péniches euh charriaient du vin sur la Loire et le vin était déchargé à Orléans pour remonter sur Paris à ce moment -là par euh
0:00:24 [419PERS] par omnibus ou par chemin [=!mic /instantaneous/N]
0:00:26 [419PERS] et alors euh les vins qui en cours de route comme le voyage était assez lent
0:00:30 [419PERS] euh les vins qui en cours de route s’ avariaient
0:00:33 [419PERS] étaient vendus sur place au rabais
0:00:35 [419PERS] pour euh faire moins de transport
0:00:38 [419PERS] et alors à ce moment -là euh des tonneliers c’ est-à-dire des artisans qui fabriquaient des tonneaux ou qui réparaient des des tonneaux
0:00:46 [419PERS] achetaient le vin
0:00:47 [419PERS] avaient des des tonneaux eux -même euh qu’ on appelle euh maintenant le système orléanais mais enfin [=!m’enfin /instantaneous/PHO] c’ est le ce qu’ on appelle aussi le système Pasteur
0:00:55 [419PERS] avec la mère de vinaigre
0:00:56 [419PERS] alors ils avaient les uns dix fûts les autres quinze fûts les autres cinquante fûts
0:01:01 [419PERS] dans lequel euh ils faisaient leur vinaigre alors ils achetaient ce vin
0:01:05 [419PERS] qui n’ était plus bon à la consommation
0:01:07 [419PERS] et ils achetaient ce vin et ils s’ en servaient pour le pour faire du vinaigre et le commercialiser
0:01:12 [419PERS] et alors à l’ époque y avait je sais pas peut-être euh cent cinquante ou cent soixante euh fabriquants de vinaigre
0:01:19 [419PERS]
0:01:20 [419PERS] c’ était une profession très florissante et très nombreuse
0:01:22 [PB] hm hm
0:01:23 [419PERS] mais enfin [=!m’enfin /instantaneous/PHO] c’ était pas une profession spécifique puisque c’ était un à côté de leur métier bien souvent
0:01:28 [PB] hm hm
[419PERS] alors évidemment par la suite ça s’ est clarifié
0:01:32 [419PERS] et on est devenu srtictement fabricant de vinaigre euh les tonneliers ont abandonné leur métier
0:01:38 [419PERS] des affaires ont pris de l’ expansion et d’ autres ont complètement disparu
0:01:41 [419PERS] si bien qu’ aujourd’hui on se retrouve euh cinq sur Orléans

ESLO1_ENT_142_greve

Date d’enregistrement 1969-04-12
Nature Entretien
Qualite Passable
Type audio
Module Eslo-Fleu Paroles d’Orléanais
Thème Témoignages
Sous-thème Année 1968
Sommaire Un ouvrier ajusteur de 25/35 ans raconte comment il a fait partie des deux ouvriers sur douze à faire la grève pendant mai 68 dans son usine d’ordures ménagères.
Profession [VX479] Ajusteur ; [BV]
Age [VX479] 25/35 ; [BV] 25/35
Ecouter le son de cet extrait:
ESLO1_ENT_142_greve.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:12:24 à retrouver sur eslo.huma-num.fr )

0:00:00 [BV] vous avez déjà fait grève euh ?
0:00:01 [VX479] oui j’ ai fait une grève justement c’ est ce qui a peut-être pas plu mais je
0:00:04 [VX479] c’ est peut-être ça que
0:00:05 [VX479] quI a commencé à faire le premier rapport c’ est la première intervention que m’ a fait
0:00:08 [VX479]
0:00:09 [VX479] premier avertissement c’ est mieux
0:00:10 [VX479]
0:00:11 [VX479] on a fait grève euh sur douze on a fait grève à deux
0:00:13 [VX479]
0:00:14 [BV] à deux sur douze c’ était à
0:00:15 [BV] quelle époque ça ?
[VX479] deux sur douze
0:00:16 [VX479] au mois de mai bah
0:00:17 [BV] au mois de mai
0:00:18 [BV] et y en avait que deux qui faisaient grève ?
0:00:19 [VX479] deux
[VX479]
0:00:20 [VX479] moi puis un copain
0:00:21 [VX479]
0:00:23 [VX479] alors ça
0:00:24 [VX479] ça a fait un froid déjà
0:00:25 [VX479] au départ avec le patron hein
0:00:27 [VX479] parce que nous c’ est une compagnie qui est particulier NANON c’ est Paris quoi c’ est
0:00:30 [VX479]
0:00:31 [BV] mais y avait que douze euh douze
0:00:32 [BV] ouvriers
[VX479] on est
0:00:33 [VX479] que douze à l’ usine chez nous
0:00:34 [BV] douze seulement
0:00:35 [VX479] oui
[BV] ah oui
0:00:36 [BV]
[VX479] c’ est une usine de traitement d’ ordures ménagères c’ est-à-dire que et toutes les ordure ménagères qu’ on
0:00:40 [VX479] qui passent enfin
0:00:41 [VX479] toutes les bennes euh de la ville qui passent ramasser les ordures
0:00:44 [VX479]
0:00:45 [VX479] chez nous ça passe c’ est broyer tout est
0:00:47 [VX479]
[VX479] on fait du terreau avec ça
0:00:48 [BV] hm
0:00:49 [VX479] on est douze pour euh pour l’ usine
0:00:51 [VX479]
0:00:53 [VX479] alors sur deux euh sur douze on était deux
0:00:54 [VX479]
0:00:55 [BV] et comment ça s’ est passé alors en mai par exemple
0:00:57 [VX479] et en une observation
0:00:58 [VX479]
0:01:00 [VX479] en me demandant si je voulais faire une carrière des [=!pi /previous/PHO]
0:01:03 [VX479] c’ est mon patron qui me l’ a dit
0:01:04 [VX479]
0:01:06 [VX479] je lui ai dit non
0:01:07 [VX479]
0:01:08 [VX479] je veux ni faire de carrière de ministre ni député
0:01:10 [VX479] j’ ai mon père qui a été député
0:01:12 [VX479] et j’ ai eu
0:01:13 [VX479] mon père qui était comissier-
0:01:14 [VX479] m- conseiller minucipal à Orléans
0:01:16 [VX479]
[VX479] mais
0:01:17 [VX479] je veux pas faire de carrière pour ça euh je défends quelque chose parce que j’ ai
0:01:20 [VX479]
0:01:21 [VX479] j’ ai envie de la défendre c’ est tout parce que c’ est mes idées de les défendre
0:01:24 [VX479]
0:01:26 [VX479] on m’ a dit à ce moment -là on m’ a dit ben oui mais
0:01:27 [VX479]
0:01:28 [VX479] vous croyez que les étudiants euh
0:01:29 [VX479]
0:01:30 [VX479] c’ est bien ce qu’ ils font moi je dis
0:01:31 [VX479] je suis pas peut-être pas d’ accord de le dire
0:01:33 [VX479]
0:01:34 [VX479] ça empêche pas que
[VX479] cette grève euh
0:01:35 [VX479]
0:01:36 [VX479] elle a bien eu lieu quand même
0:01:37 [VX479]
[VX479] et je suis un ordre de
0:01:39 [VX479] je suis un ordre qui arrive de plus haut que moi
0:01:41 [VX479]
0:01:42 [VX479] et je suis d’ accord avec eux

ESLO2_ITI_1157_egoiste

Date d’enregistrement 2010-11-18
Nature Itinéraire
Qualite Bonne
Type audio
Module Eslo-Fleu Paroles d’Orléanais
Thème Vivre à Orléans
Sous-thème Les Orléanais
Sommaire Un magasinier cariste de 45/55 ans décrit les Orléanais comme égoïstes et repliés sur eux-mêmes, lors d’une demande d’itinéraire.
Profession [NF384] Magasinier cariste ; [TR860]
Age [NF384] 45/55 ; [TR860] 15/25
Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_ITI_1157_egoiste.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:02:45 à retrouver sur eslo.huma-num.fr )

0:00:00 [TR860] et si vous vouliez parler d’ Orléans par exemple à des amis qui ne connaissent pas la ville vous la décririez comment ?
0:00:04 [NF384] [=!i /instantaneous/N]
0:00:05 [NF384] égoïste
0:00:06 [TR860] [=!e /instantaneous/N]
0:00:07 [NF384] repliés sur eux -mêmes
0:00:08 [TR860] hm
0:00:09 [NF384] et comment dire euh
0:00:11 [NF384] pas sociables
0:00:12 [NF384]
0:00:13 [TR860] d’ accord
0:00:14 [NF384] bah par par rapport à d’ autres villes que je connais hein
0:00:16 [NF384] ah
[TR860] oui oui oui
0:00:17 [NF384] je connais d’ autres villes j’ ai vécu pendant un an comme à Lyon comme à [=!i /previous/N]
0:00:21 [NF384] je veux dire ça n’ a à Bordeaux ça n’ a rien à voir quoi
0:00:23 [TR860] hm
[NF384] mais bon ici ici bon si vous voulez les
0:00:26 [NF384] les Orléanais sont un peu égoïstes
0:00:28 [TR860] d’ accord
0:00:29 [NF384] et pas un peu mais beaucoup
0:00:31 [TR860] [=!rire /instantaneous/N]
[NF384] beaucoup
0:00:32 [NF384] c’ est rare que vous demandez un renseignement et puis ils s’ arrêtent hein
0:00:34 [TR860] c’ est vrai
0:00:35 [NF384] hein je vous assure hein moi deux fois je par exemple je suis à Orléans je vais demander un endroit à quelqu’un ou une femme ou à un bonhomme
0:00:42 [NF384] c’ est tout de suite
0:00:44 [NF384] comme si ils croyaient à une agression
0:00:45 [TR860] hm
0:00:46 [NF384] et ils continuent leur chemin sans sans prêter attention et je dis s’ il vous plaît c’ est un renseignement
0:00:50 [NF384] [=!r /instantaneous/N]
[NF384] et quand cette personne s’ arrête moi je m’ arrête plus
0:00:52 [NF384]
0:00:53 [NF384] je continue parce que je suis vexé
0:00:54 [NF384]
0:00:55 [NF384] et pourtant tout s- tout le monde n’ est pas pareil je sais qu’ il y a des bons et des mauvais hein
0:00:59 [TR860] c’ est vrai
[NF384] bah voilà hein [=!rire /instantaneous/N]

ESLO2_ENT_1008_arabe

Date d’enregistrement 2010-03-08
Nature Entretien
Qualite Non renseigné
Type audio
Module Eslo-Fleu Paroles d’Orléanais
Thème Société
Sous-thème Jeunes de quartier
Sommaire Un homme chômeur de 35/45 an et sa femme parlent du bilinguisme français/arabe des jeunes de quartier.
Profession [HF8] Chômeur ; [ch_GC4] ; [HF8MAR]
Age [HF8] 35/45 ; [ch_GC4] 45/55 ; [HF8MAR] 35/45
Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_ENT_1008_arabe.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 1:06:58 à retrouver sur eslo.huma-num.fr )

0:00:00 [ch_GC4] euh vous entendez quoi comme autre langues à Orléans que le français ?
0:00:02 [HF8MAR]
0:00:03 [HF8MAR] j’ en- en entendant moi j’ entends comme voix étranges j’ entends beaucoup les
0:00:07 [HF8MAR]
0:00:09 [HF8MAR] les
0:00:10 [HF8MAR]
0:00:11 [HF8MAR] l’ anglais et
0:00:13 [HF8MAR] l’ allemand
0:00:14 [ch_GC4] ouais
0:00:15 [HF8MAR] j’ entends ça à Orléans oui
[HF8] à Orléans ?
0:00:16 [HF8] des étudiants alors
0:00:18 [HF8MAR] mais je sais pas j’ entends des gens qui parlaient euh plusieurs fois c’ était avec
0:00:21 [HF8MAR] moi je dis allemand
[HF8] peut-être ça te frappe ouais
0:00:22 [ch_GC4] mais ici vous vos proches et tout
0:00:24 [ch_GC4] ils parlent anglais avec vous ?
[HF8] oui euh c’ est africain hein
0:00:26 [HF8] arabe
0:00:27 [ch_GC4] hm
0:00:28 [HF8MAR] mais c’ est eux
[HF8] ouais
0:00:29 [HF8MAR] oui c’ est des Africains
0:00:30 [HF8] c’ est des Africains des Arabes y a des Asiatiques aussi
0:00:32 [ch_GC4] mais ils parlent aus- ils parlent leur langue ?
0:00:34 [ch_GC4] ils parlent pas que le français ?
[HF8] ouais ils parlent leur langue
0:00:35 [HF8MAR] non mais oui ils parlent euh
[ch_GC4] c’ est bien hein
0:00:36 [HF8] enfin mélange hein mélange hein les deux hein
[ch_GC4] les deux quoi ouais
0:00:38 [HF8] même les j’ étais étonnée même les jeunes hein
0:00:41 [HF8MAR] hm hm
[HF8] euh c’ est-à-dire que euh ils doivent parler euh les deux
0:00:44 [HF8] parce que je pense que euh y a pas mal de euh
[HF8MAR] maintenant les jeunes ils parlent beaucoup français
0:00:47 [HF8] ouais
[HF8]