ESLO FLEU THEME 4

ESLO-FLEU

Récits

Afficher/Masquer le détail des enregistrements présents – CLIC
Mot-cléExtraitPériodeModuleSous-thèmeSommaire
adoption ESLO2_CINE_1193_adoption2008-2021Remémorations d’histoiresUne retraité de 55/65 ans anciennement agent d’assurance raconte le film On ne choisit pas sa famille, à la sortie du cinéma.
ahmed ESLO2_ENT_1041_ahmed2008-2021Récit en interactionRécits familiauxUn reporter radio à France Bleu Orléans de 25/35 ans raconte l’histoire de la vie de son père, originaire du Maroc, ouvrier d’entretien en France, victime d’une maladie du travail et vétéran médaillé de son entreprise.
angola ESLO2_ENTJEUN_1232_angola2008-2021Projets d’avenirUn ingénieur d’exploitation dans une centrale nucléaire de 15/25 ans originaire d’Angola parle de son projet à long terme de s’installer en Angola.
aveu ESLO1_REPAS_270_aveu1968-1971Remémorations d’histoiresUne femme de 55/65 ans raconte le film L’Aveu avec Yves Montand en détails, lors d’un repas.
chataignerie ESLO1_ENT_119_chataignerie1968-1971Récits familiauxUn visiteur médical de 45/55 ans raconte la vie rurale de son grand-père paternel.
city-reporter ESLO2_ENT_1041_city-reporter2008-2021Récit en interactionPremiers emploisUn reporter radio à France Bleu Orléans de 25/35 ans raconte ses débuts à la radio comme city-reporter.
colporteur ESLO1_ENT_119_colporteur1968-1971Récits familiauxUn visiteur médical de 45/55 ans raconte les métiers de ses grands parents maternels.
drive ESLO2_CINE_1191_drive2008-2021D’une situation à l’autreRemémorations d’histoiresUn informaticien de 35/45 ans raconte le film Drive, à la sortie du cinéma.
enfant ESLO1_INTPERS_426_enfant1968-1971Récit en interactionExpériences personnellesUne assistante sociale de 25/35 ans aux Laboratoires Servier fait le récit de trajectoires de vie difficiles chez certains jeunes employés qu’elle a pris en charge.
enfants ESLO2_ENTJEUN_1232_enfants2008-2021Projets d’avenirUn ingénieur d’exploitation dans une centrale nucléaire de 15/25 ans dans une centrale nucléaire répond à la question de savoir s’il veut avoir des enfants plus tard.
imagination ESLO2_REPAS_1330_imagination2008-2021Récit en interactionRemémorations d’histoiresUn homme sans emploi de 25/35 ans raconte un épisode de Bob l’éponge, pour illustrer l’idée que les enfants peuvent s’amuser avec une boîte en carton, car ils ont de l’imagination, au cours d’un repas.
manouche ESLO2_ENT_1329_manouche2008-2021Récits familiauxUne retraitée de + de 65 ans raconte le métier de son père et évoque la biographie de ses parents.
mariage ESLO1_ENT_010_mariage1968-1971Récit en interactionExpériences personnellesUne couturière de 55/65 ans raconte les défis de la confection d’une robe de mariée exceptionnelle.
menages ESLO2_ENT_1003_menages2008-2021Voix variéesPremiers emploisUne étudiante de 15/25 ans au diplôme d’éducateurs de jeunes enfants parle du métier de femme de ménage qu’elle exerce pour financer ses études.
moby-dick ESLO2_ENT_1029_moby-dick2008-2021Récit en interactionPremiers emploisUn salarié du spectacle marrionettiste réalisateur de 45/55 ans raconte comment il a découvert le cinéma dans le ciné-club de son école primaire.
photographe ESLO1_ENT_167_photographe1968-1971Projets d’avenirUn étudiant en licence d’italien de 15/25 ans parle de son projet d’avenir de passer une licence d’italien et devenir photographe/reporter.
polisse ESLO2_CINE_1187_polisse2008-2021D’une situation à l’autreRemémorations d’histoiresUne bande de copines de 15/25 ans racontent le film Polisse, à la sortie du cinéma.
poulet-prunes ESLO2_CINE_1219_poulet-prunes2008-2021Remémorations d’histoiresUn infirmier de 45/55 ans raconte le film Poulet aux prunes, à la sortie du cinéma.
psychose ESLO2_ENT_1012_psychose2008-2021Remémorations d’histoiresLa responsable de la salle de lecture des archives départementales de 35/45 ans raconte la rumeur d’Orléans et commente la tendance humaine à emmagasiner les rumeurs.
realite-ouvriere ESLO2_ENT_1029_realite-ouvriere2008-2021Expériences personnellesUn salarié du spectacle marrionettiste réalisateur de 45/55 ans raconte sa trajectoire personnelle depuis le lycée.
superficialite ESLO1_ENT_164_superficialite1968-1971Expériences personnellesUn hôtelier de 35/45 ans accuse sa femme de parler de choses superficielles et d’interrompre systématiquement les autres.
survet ESLO2_ENT_1041_survet2008-2021Récit en interactionExpériences personnellesUn reporter radio à France Bleu Orléans de 25/35 ans raconte l’anecdote d’un jeune de quartier qui va chercher du travail habillé en survêtement.
twilight ESLO2_CINE_1178_twilight2008-2021Remémorations d’histoiresUne secrétaire de 35/45 ans raconte le film Twilight, à la sortie du cinéma.
vendeuse ESLO2_ENT_1038_vendeuse2008-2021Premiers emploisUne vendeuse dans le prêt-à-porter de 25/35 ans raconte ses premiers emplois dans la restauration, puis dans le prêt-à-porter.

ESLO2_ENT_1329_manouche

Date d’enregistrement2011-07-04
NatureEntretien
QualiteExcellente
Typeaudio
Module Eslo-Fleu
ThèmeRécits
Sous-thèmeRécits familiaux
SommaireUne retraitée de + de 65 ans raconte le métier de son père et évoque la biographie de ses parents.
Profession[BW955] ; [ch_OB1] enseignant
Age[BW955] + de 65 ; [ch_OB1] 35/45

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_ENT_1329_manouche.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:05:48 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[BW955] 0:00:00 ah oui oui mes parents ils demeuraient au trente-huit euh

[BW955] 0:00:02 bah moi mes parents euh

[BW955] 0:00:04 je demeurais juste à côté de mes parents

[BW955] 0:00:05 depuis que j’ étais mariée moi

[ch_OB1] 0:00:06 d’ accord

[BW955] 0:00:07 hm

[ch_OB1] 0:00:08 euh

[BW955] 0:00:08 après bon euh

[BW955] 0:00:11 j- comment ça s’ appelle ? euh

[BW955] 0:00:12 bah après mes parents sont décédés

[ch_OB1] 0:00:14 ouais ouais bien sûr oui

[BW955] 0:00:15 voilà

[BW955] 0:00:16 moi j’ ai toujours restée

[BW955] 0:00:18 mon territoire

[ch_OB1] 0:00:19 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_OB1] 0:00:20 et eux ils

[ch_OB1] 0:00:21 ils travaillaient ? euh non ils avaient pas de travail

[ch_OB1] 0:00:23 euh c’ est pas

[ch_OB1] 0:00:24 [=!pi /instantaneous/PHO] après si ?

[BW955] 0:00:23 si

[BW955] 0:00:24 bah euh c’ est-à-dire

[BW955] 0:00:25 que mon père lui était marchand de peaux de lapins

[BW955] 0:00:28 ils ramassaient les peaux de lapins ils ramassaient les chiffons ils ramassaient euh

[BW955] 0:00:32 [=!i /instantaneous/N]

[BW955] 0:00:32 les journaux

[ch_OB1] 0:00:32 ouais

[BW955] 0:00:34 tout ça euh

[BW955] 0:00:35 il faisait euh

[BW955] 0:00:36 comment ça s’ appelle ? euh

[BW955] 0:00:38 il

[BW955] 0:00:39 je sais pas comment qu’ on dit euh

[BW955] 0:00:40 il avait un appareil pour euh les couteaux les aiguiser

[BW955] 0:00:43 je sais plus [=!pi /instantaneous/PHO]

[BW955] 0:00:44 ouais

[ch_OB1] 0:00:43 ah ouais ouais ouais ouais aiguiseur je sais

[ch_OB1] 0:00:44 pas comment on

[ch_OB1] 0:00:45 rémouleur

[ch_OB1] 0:00:46 un truc comme ça c’ est ça

[BW955] 0:00:46 ouais rémouleur

[ch_OB1] 0:00:47 voilà c’ est ça

[BW955] 0:00:47 alors il faisait ça

[ch_OB1] 0:00:48 mais en plus euh

[ch_OB1] 0:00:48 ouais

[BW955] 0:00:49 moi du côté de

[BW955] 0:00:52 du côté de mon père

[BW955] 0:00:53 mon grand-père était voyageur

[BW955] 0:00:54 moi c’ était un manouche du côté

[BW955] 0:00:55 de mon père

[ch_OB1] 0:00:55 ah ouais ?

[BW955] 0:00:56 mais du côté de ma mère non

[BW955] 0:00:58 non ?

[ch_OB1] 0:00:58 non ?

[BW955] 0:00:58 non non du côté de ma mère c’ est

[ch_OB1] 0:01:00 et il avait bien voulu se marier avec quelqu’un qui voyageait pas ?

[ch_OB1] 0:01:03 c’ était

[BW955] 0:01:04 bah c’ est-à-dire c’ est que

[BW955] 0:01:05 ma grand-mère moi j’ avais entendu dire

[BW955] 0:01:06 ma grand-mère elle voulait pas que ma mère elle se marie avec mon père

[ch_OB1] 0:01:09 ouais

[BW955] 0:01:11 elle dit non elle dit

[BW955] 0:01:12 c’ est un rabouin euh

[BW955] 0:01:13 ah était gros [=!rire /instantaneous/N] [=!rire en fond /instantaneous/N]

[ch_OB1] 0:01:15 ah ouais mais c’ était l’ amour hein ?

[ch_OB1] 0:01:16 non ? [=!rire /instantaneous/N]

[BW955] 0:01:16 bah oui

[BW955] 0:01:17 bah elle s’ est mariée quand même avec

[BW955] 0:01:18 elle a quand même eu douze enfants

[ch_OB1] 0:01:20 ah ouais ouais douze enfants

[ch_OB1] 0:01:22 et tous les enfants euh

[ch_OB1] 0:01:23 étaient dans

[ch_OB1] 0:01:24 sont restés euh dans les baraques à côté ? ou

[ch_OB1] 0:01:27 c-

[ch_OB1] 0:01:27 ou

[BW955] 0:01:27 bah les enfants bah un coup qu’ ils étaient mariés euh

[BW955] 0:01:32 bon euh ils ont vécu un petit peu dans les Groues mais pas longtemps

[BW955] 0:01:36 mais après j’ ai un frère euh qui s’ est fait construire à Saran

[BW955] 0:01:40 j’ en ai un autre qui a habité dans les Groues

[BW955] 0:01:43 après il s’ est fait construire à Saint-Jean-de-Braye

[BW955] 0:01:45 [=!bb /instantaneous/N] un petit peu éparpillé tout

[ch_OB1] 0:01:48 et y en a pas qui ont voyagé ?

[BW955] 0:01:49 non

[ch_OB1] 0:01:50 non [=!pi /instantaneous/PHO]

[ch_OB1] 0:01:51 ça c’ était à

[ch_OB1] 0:01:52 c’ était votre père ah ouais

[BW955] 0:01:51 non faut pas

[BW955] 0:01:52 faut pas leur dire que c’ est

[BW955] 0:01:54 des manouches parce que [=!rire en fond /instantaneous/N] leur père était non

[ch_OB1] 0:01:56 non non non mais

[ch_OB1] 0:01:57 y en a aucun qui a eu envie c’ est ça ?

[ch_OB1] 0:01:58 non ?

[BW955] 0:01:58 non non

[ch_OB1] 0:01:59 non non oui

[BW955] 0:01:59 moi ça me gêne pas moi

[ch_OB1] 0:02:01 bah ouais

[BW955] 0:02:01 [=!bb /instantaneous/N] enfin [=!fin /instantaneous/PHO] faut pas renier sa race hein ?

[ch_OB1] 0:02:03 [=!rire /instantaneous/N]

[BW955] 0:02:04 comme on dit hein

ESLO2_ENT_1029_moby-dick

Date d’enregistrement2010-04-09
NatureEntretien
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-FleuRécit en interaction
ThèmeRécits
Sous-thèmePremiers emplois
SommaireUn salarié du spectacle marrionettiste réalisateur de 45/55 ans raconte comment il a découvert le cinéma dans le ciné-club de son école primaire.
Profession[WC29] Salarié du spectacle, marrionettiste réalisateur ; [ch_NS3] enseignant
Age[WC29] 45/55 ; [ch_NS3] 35/45

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_ENT_1029_moby-dick.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:32:13 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[WC29] 0:00:00 à l’ école primaire on avait un ciné-club

[WC29] 0:00:02 [=!bb /instantaneous/N] ça ça m’ a beaucoup impressionné

[ch_NS3] 0:00:04 hm hm

[ch_NS3] 0:00:05 c’ était plusieurs fois par an on sortait du collège on allait dans un vieux cinéma

[ch_NS3] 0:00:10 et y a quelqu’un qui venait y a l’ animateur du ciné-club aujourd’hui euh

[ch_NS3] 0:00:14 [=!i /instantaneous/N]

[ch_NS3] 0:00:14 euh je vais vous passer le euh hm une histoire de baleine et puis il nous passait Moby Dick

[ch_NS3] 0:00:19 ça ça m’ est resté je devais avoir sept huit ans Moby Dick poum

[ch_NS3] 0:00:23 et en plus c’ est quelqu’un qui présentait donc

[ch_NS3] 0:00:26 [=!bb /instantaneous/N]

[ch_NS3] 0:00:27 j’ ai quand j’ étais gamin comme ça avant de connaitre le cinéma comment c’ est fait

[ch_NS3] 0:00:31 [=!bb /instantaneous/N]

[ch_NS3] 0:00:32 je pensais vraiment que c’ é- l-

[ch_NS3] 0:00:34 que c’ était la réalité

[ch_NS3] 0:00:35 qui nous présentait l’ affaire

[ch_NS3] 0:00:37 hm hm hm

[WC29] 0:00:39 [=!bg /instantaneous/N]

[WC29] 0:00:39 voilà je vous présente un film et tout et bé- [=!i /instantaneous/N]

[WC29] 0:00:42 j’ avais pas le le recul donc je m- je pensais vraiment que quelqu’un qui avait vu s- ça pour de vrai donc euh hop

[WC29] 0:00:48 oh c’ était ça c’ était super

[WC29] 0:00:51 comme ça oui j’ ai vu plein de films je suis devenu un fana de cinéma

[WC29] 0:00:55 [=!bb /instantaneous/N]

[WC29] 0:00:55 après euh je me suis fait euh

[WC29] 0:00:58 [=!bb /instantaneous/N] embauché pour déchirer les tickets au dans mon cinéma de quartier

[WC29] 0:01:02 après je suis devenu projectionniste

[WC29] 0:01:04 tout en étant au

[WC29] 0:01:05 au au lycée

[ch_NS3] 0:01:07 hm hm

[WC29] 0:01:08 j’ ai passé mon CAP tout en étant au lycée

[WC29] 0:01:10 [=!i /instantaneous/N]

[WC29] 0:01:11 et d- ma dernière année de euh

[WC29] 0:01:15 euh de terminale j’ ai démissionné j’ ai quitté le le lycée

ESLO2_ENT_1029_realite-ouvriere

Date d’enregistrement2010-04-09
NatureEntretien
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-Fleu
ThèmeRécits
Sous-thèmeExpériences personnelles
SommaireUn salarié du spectacle marrionettiste réalisateur de 45/55 ans raconte sa trajectoire personnelle depuis le lycée.
Profession[WC29] Salarié du spectacle, marrionettiste réalisateur ; [ch_NS3] enseignant
Age[WC29] 45/55 ; [ch_NS3] 35/45

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_ENT_1029_realite-ouvriere.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:35:45 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[WC29] 0:00:00 c’ est marrant parce que j’ avais l’ impression qu’ au lycée je euh je m’ embêtais beaucoup

[WC29] 0:00:04 je d- vraiment je m’ ennuyais

[WC29] 0:00:05 hein le collège je trouvais ça passionnant

[WC29] 0:00:08 au lycée je m’ ennuyais

[WC29] 0:00:09 les gens de ma classe [=!bb /instantaneous/N]

[WC29] 0:00:12 je dis pas que j’ avais pas de copains parce que je faisais beaucoup de sport

[WC29] 0:00:15 donc euh je rencontrais beaucoup de

[WC29] 0:00:16 gens mais hm

[ch_NS3] 0:00:16 hm

[WC29] 0:00:17 [=!bb /instantaneous/N]

[WC29] 0:00:17 euh [=!bb /instantaneous/N] moi j’ étais plus dans l- dans une certaine réalité ouvrière de gagner sa vie

[WC29] 0:00:24 [=!bb /instantaneous/N]

[WC29] 0:00:24 euh ceux qui disaient je vais à la fac tout ça

[WC29] 0:00:27 hm moi ça m- ça me faisait peur je savais même pas ce que c’ était [=!bb /instantaneous/N]

[WC29] 0:00:31 vu qu’ autour de moi j’ habitais dans un quartier personne ne fait la fac

[WC29] 0:00:36 donc c’ était le mystère hein

[WC29] 0:00:37 c’ est euh

[ch_NS3] 0:00:37 hm hm

[WC29] 0:00:39 mais ça m’ intéressait pas d’ aller voir

[WC29] 0:00:41 moi c’ était m- m-

[WC29] 0:00:43 cinéma

[WC29] 0:00:45 faire du cinéma apprendre encore plus trouver un boulot dans le cinéma puis voilà [=!bb /instantaneous/N]

[ch_NS3] 0:00:50 hm hm

[ch_NS3] 0:00:51 c’ est amusant y a quand même parce que le cinéma c’ est le euh

[ch_NS3] 0:00:53 c’ est le rêve l’ imagination puis de l’ autre côté y a quelque chose de très terre à terre euh gagner

[ch_NS3] 0:00:58 sa vie donc vous étiez dans les deux euh

[WC29] 0:00:58 [=!bb /instantaneous/N] ah oui oui oui hm hm

[ch_NS3] 0:01:00 ancré des deux côtés euh

[WC29] 0:01:01 [=!bb /instantaneous/N] ah ouais ouais ouais

[WC29] 0:01:02 oui puis le euh mon père là-dessus était très clair hein il avait dit les gars euh parce que j’ ai un f- un frère hein

[WC29] 0:01:08 qui pareil avait quitté en en terminale [=!bb /instantaneous/N] il s’ était barré

[ch_NS3] 0:01:13 [=!rire /instantaneous/N]

[WC29] 0:01:13 alors que lui il était

[WC29] 0:01:14 vraiment sup- super doué hein euh [=!pf /instantaneous/N]

[ch_NS3] 0:01:14 hm hm

[WC29] 0:01:17 mais euh il est parti zoner pendant un an deux ans euh

[WC29] 0:01:20 gagner sa vie mon père nous avait dit les gars

[WC29] 0:01:23 comme vous voulez

[WC29] 0:01:23 mais

[WC29] 0:01:25 si vous faites pas attention vous vous retrouverez à l’ usine

[WC29] 0:01:28 [=!bb /instantaneous/N] donc si vous voulez pas à l’ usine bah faut vous remuer

[WC29] 0:01:31 soit ou si vous vous voulez pas du lycée bah trouvez autre chose mais euh démerdez -vous quoi

[ch_NS3] 0:01:35 hm hm

[WC29] 0:01:36 là-dessus non non mais pas en gueulant hein je veux dire en

[WC29] 0:01:38 en discussion et puis euh toujours

[WC29] 0:01:41 euh nous encourageant tout ça là-dessus euh y a pas eu de euh

[WC29] 0:01:48 non là-dessus non non

[WC29] 0:01:49 c’ était une b-

[WC29] 0:01:49 une bonne éducation je dirais populaire dans tous les [=!rire /instantaneous/N] tout bon sens du terme hein

[WC29] 0:01:53 parce que les [=!bb /instantaneous/N]

[ch_NS3] 0:01:53 hm hm

[WC29] 0:01:54 le quartier euh c’ était vraiment euh

[WC29] 0:01:57 [=!bb /instantaneous/N] des gens partout des gens qui venaient chez vous euh

[WC29] 0:01:59 une télé pour euh

[WC29] 0:02:01 pour cinq six voisins euh ça s- c’ était super marrant ça

[WC29] 0:02:04 super marrant plein de monde à la maison ma mère elle adorait garder les gamins euh

[WC29] 0:02:08 y avait toujours des cousins et toujours bon [=!bb /instantaneous/N]

[WC29] 0:02:11 y avait toujours plus pauvre à accueillir

[WC29] 0:02:13 y avait un truc comme ça donc ça c’ était

[WC29] 0:02:15 bien

[ch_NS3] 0:02:15 hm hm

[ch_NS3] 0:02:16 donc votre

[ch_NS3] 0:02:16 métier c’ était

[WC29] 0:02:16 hm hm

[ch_NS3] 0:02:17 projectionniste

[ch_NS3] 0:02:18 alors euh

[WC29] 0:02:18 [=!bb /instantaneous/N]

[WC29] 0:02:18 ouais au début projectionniste après j’ ai fait mon l’ école de

[WC29] 0:02:23 [=!bb /instantaneous/N]

[WC29] 0:02:23 pour euh devenir réalisateur donc j’ ai appris le cinéma bah l’ autre côté comment ça marchait tout ça

[WC29] 0:02:28 et puis de bah j’ ai rencontré euh des gens sur Paris des gens qui faisaient du théâtre

ESLO2_REPAS_1330_imagination

Date d’enregistrement2012-11-27
NatureRepas
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-FleuRécit en interaction
ThèmeRécits
Sous-thèmeRemémorations d’histoires
SommaireUn homme sans emploi de 25/35 ans raconte un épisode de Bob l’éponge, pour illustrer l’idée que les enfants peuvent s’amuser avec une boîte en carton, car ils ont de l’imagination, au cours d’un repas.
Profession[BD343] Sans emploi ; [BD343MER] DRH ; [BD343FEM] ; [BD343BPER] Formateur dans une bibliothèque universitaire – anciennemnt professeur des écoles
Age[BD343] 25/35 ; [BD343MER] 45/55 ; [BD343FEM] 15/25 ; [BD343BPER] 55/65

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_REPAS_1330_imagination.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:42:34 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[BD343MER] 0:00:00 la collecte qu’ on a fait y avait pas mal de y avait beaucoup de jouets on a une douzaine de cartons euh de déménagement

[BD343MER] 0:00:07 trois gros sacs de cent

[BD343MER] 0:00:08 litres de peluches

[BD343] 0:00:08 genre les gosses ils vont jouer avec cartons de déménagement

[BD343MER] 0:00:11 non mais plein de choses dedans

[BD343FEM] 0:00:11 [=!rire /instantaneous/N]

[BD343BPER] 0:00:12 souvent c’ est les meilleurs jouets hein

[BD343] 0:00:12 [=!rire /instantaneous/N]

[BD343MER] 0:00:13 les les les peluches

[BD343FEM] 0:00:13 [=!rire /instantaneous/N]

[BD343MER] 0:00:15 on a tu te rends compte ?

[BD343BPER] 0:00:15 c’ est fou ce qu’ on s’ amuse avec un carton hein

[BD343MER] 0:00:16 trois euh trois

[BD343] 0:00:16 ouais c’ est vrai hein

[BD343MER] 0:00:17 grands sacs de cent litres de

[BD343FEM] 0:00:17 [=!rire /instantaneous/N]

[BD343MER] 0:00:19 de peluches

[BD343] 0:00:19 tu sais

[BD343] 0:00:19 dans les caves de l’ immeuble ils s’ amusent avec des cartons alors

[BD343MER] 0:00:21 puis après on avait d’ autre trucs euh dans des sacs parce que c’ était trop grand

[BD343] 0:00:25 même dans Bob l’ éponge hein

[BD343MER] 0:00:27 ouais mais c’ est même aujourd’hui ça a encore

[BD343] 0:00:27 faut pas croire mais avec un car- [=!rire /previous/N]

[BD343MER] 0:00:29 vachement bien marché

[BD343FEM] 0:00:30 il s’ en passe des choses

[BD343] 0:00:31 l’ imagination

[BD343FEM] 0:00:31 l’ imagination

[BD343] 0:00:34 [=!rire /instantaneous/N]

[BD343] 0:00:35 c’ est dans un épisode de Bob l’ éponge

[BD343] 0:00:37 tu l’ as tu le connais ?

[BD343BPER] 0:00:38 ouais

[BD343] 0:00:40 tu connais l’ épisode de Bob l’ éponge de l’ imagination ?

[BD343BPER] 0:00:43 non

[BD343] 0:00:43 ça m’ étonne

[BD343MER] 0:00:44 oui mais Bob l’ éponge on connait

[BD343] 0:00:45 ah tu connais Bob l’ éponge d’ accord

[BD343MER] 0:00:48 mais pas nécessairement euh

[BD343FEM] 0:00:48 [=!rire /instantaneous/N]

[BD343] 0:00:49 non mais dans cet épisode -là en fait et ben avec Patrick ils rentrent dans un carton

[BD343] 0:00:53 et en fait dans le carton euh ils ferment le carton et à l’ intérieur tu entends des bruits de ouf euh

[BD343] 0:00:58 genre des voitures de police des

[BD343] 0:01:01 des

[BD343] 0:01:02 des des mecs qui tirent avec des f- des f- des flingues

[BD343] 0:01:06 enfin y a tout un univers et dès qu’ ils ouvrent la boîte en fait euh dès que

[BD343MER] 0:01:10 merde le m-

[BD343] 0:01:11 le méchant et ben il ouvre la boîte il regarde ce qu’ ils font quoi et

[BD343] 0:01:14 ben il voit les deux gogoles qui sont dans leur carton

[BD343FEM] 0:01:16 [=!rire /instantaneous/N]

[BD343] 0:01:17 et à chaque fois mais non mais y a rien dans votre carton

[BD343] 0:01:19 vous êtes nuls et tout ils font

[BD343] 0:01:20 mais si y a

[BD343] 0:01:21 l’ imagination et dès qu’ ils ferment

[BD343FEM] 0:01:21 [=!rire /instantaneous/N]

[BD343] 0:01:23 le truc on entend des trucs de ouf on dirait qu’ il se passe des trucs de dingue dedans quoi

[BD343] 0:01:29 donc voilà

[BD343] 0:01:30 mais ouais je crois bien que c’ est un de mes épisodes préféré moi

[BD343] 0:01:34 parce que l’ idée elle est pas mal quoi

[BD343] 0:01:36 parce qu’ en définitive les gosses qu’ est -ce qu’ ils font c’ est exactement ça hein

[BD343] 0:01:40 ils ont un carton ils se foutent dedans

[BD343] 0:01:41 alors c’ est

[BD343FEM] 0:01:41 [=!rire /instantaneous/N]

[BD343] 0:01:43 c’ est [=!rire /instantaneous/N] tu peux être dans un avion tu peux [=!rire /previous/N]

[BD343FEM] 0:01:47 hm

[BD343] 0:01:47 une voiture tu fais ce que tu veux quoi

ESLO2_CINE_1187_polisse

Date d’enregistrement2011-11-08
NatureCinéma
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-FleuD’une situation à l’autre
ThèmeRécits
Sous-thèmeRemémorations d’histoires
SommaireUne bande de copines de 15/25 ans racontent le film Polisse, à la sortie du cinéma.
Profession[NX422] ; [MK912] ; [LG356] ; [CH578] ; [NW940] Travaille au conseil général dans la protection de l’enfance ; [GD954] ; [FF870]
Age[NX422] 15/25 ; [MK912] 15/25 ; [LG356] 15/25 ; [CH578] 15/25 ; [NW940] 15/25 ; [GD954] 15/25 ; [FF870] 15/25

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_CINE_1187_polisse.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:07:44 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[NX422] 0:00:00 donc ça va il n’ est quand même pas trop trash ?

[MK912] 0:00:00 c’ est si [=!pif /instantaneous/PHO] que ça euh ?

[LG356] 0:00:01 bah il pro- il est poignant

[NX422] 0:00:01 parce que nous on a demandé

[NX422] 0:00:03 à d’ autres gens et ils nous

[NX422] 0:00:03 ont dit que c’ était quand même euh

[CH578] 0:00:03 ils nous ont dit que c’ était

[LG356] 0:00:04 il est poignant

[LG356] 0:00:05 il est poignant mais après

[NW940] 0:00:05 et euh émotionnellement parlant

[NW940] 0:00:07 et tu vois des trucs euh

[GD954] 0:00:07 et bah Jennifer elle est dans la protection de l’ enfance

[GD954] 0:00:09 moi je fais un stage dans la protection de l’ enfance

[FF870] 0:00:11 ouais euh

[GD954] 0:00:11 donc c’ est ça

[MK912] 0:00:12 ouais vous êtes vraiment dedans et euh

[GD954] 0:00:12 enfin c’ est tout à fait ça mais du coup [=!conv /instantaneous/N]

[GD954] 0:00:14 ça te fait pas débrancher quoi

[NW940] 0:00:14 y a rien de choquant quoi

[NW940] 0:00:15 en même temps en même temps tu vois [=!conv /instantaneous/N] voilà

[NW940] 0:00:17 de ce qu’ on a pu voir enfin je veux dire par rapport au travail que je [=!conv /instantaneous/N]

[NW940] 0:00:21 qu’ on fait

[GD954] 0:00:21 qu’ on fait hm

[NW940] 0:00:22 euh moi je sais qu’ y a rien qui m’ a enfin y a rien qui me choque

[GD954] 0:00:26 mais c’ est réel ce qu’ on a vu

[GD954] 0:00:27 c’ est c’ est ça

[NW940] 0:00:27 c’ est ça c’ est

[NW940] 0:00:28 si tu veux en fait le truc c’ est que y a

[GD954] 0:00:28 ouais je vois les trucs mais

[NW940] 0:00:30 y a tellement de choses qui se passent

[NW940] 0:00:31 par rapport à euh aux enfants enfin voilà à l’ enfance et tout

[GD954] 0:00:33 hm

[NW940] 0:00:34 les parents l’ e- l’ extérieur enfin tout ça

[NW940] 0:00:36 tu te dis qu’ en fait ce que tu vois c’ est bah c’ est ça quoi c’ est pas y a rien de choquant du tout

[GD954] 0:00:41 non les personnes qui connaissent pas

[GD954] 0:00:42 effectivement ça peut vraiment les choquer

[NW940] 0:00:42 les personnes qui ne connaissent pas par contre tu te

[NW940] 0:00:44 dis non c’ est pas possible

[NW940] 0:00:45 ça existe pas tu te

[LG356] 0:00:45 mais c’ est un beau film enfin

[NW940] 0:00:46 dis c’ est du virtuel

[GD954] 0:00:46 ouais

[LG356] 0:00:47 enfin la morale de tout ça enfin quand même il est beau enfin

[NW940] 0:00:47 ce n’ est pas vrai mais euh

[GD954] 0:00:50 bah la morale ça montre le travail des flics avec les les

[LG356] 0:00:50 ça montre vraiment ce qui se passe ouais voilà c’ est

[GD954] 0:00:54 les les tout ce qu’ il y a aussi

[NW940] 0:00:54 non franchement il est vraiment bien si vous

[NW940] 0:00:56 pouvez le voir ouais franchement

[NW940] 0:00:56 c’ est euh

[LG356] 0:00:56 ouais on vous le conseille

[GD954] 0:00:58 mais bon faites ça un soir

[NW940] 0:00:58 après euh l- cinéma

[NW940] 0:00:59 vous avez pas spécialement envie de regarder un truc qui vous booste

[LG356] 0:01:02 parce que la fin enfin voilà [=!rire en fond /instantaneous/N] [=!conv /instantaneous/N]

[GD954] 0:01:03 on est dépressive [=!conv /instantaneous/N]

[MK912] 0:01:03 [=!conv /instantaneous/N]

[MK912] 0:01:04 on ne sort pas euh d’ accord

[FF870] 0:01:04 OK

[GD954] 0:01:06 sinon euh

[LG356] 0:01:07 après c’ est pas le truc pour moi je pense que c’ est pas le truc que tu vois forcément au cinéma non plus

[NW940] 0:01:10 c’ est pas le film tu vois genre

[GD954] 0:01:11 non mais tu vois moi j’ aurais su qu’ il était aussi euh aussi comme ça bah

[GD954] 0:01:15 je peut-être je ne serais pas venu le voir

[GD954] 0:01:17 j’ aurais bien aimé un film plus euh il est très très beau hein [=!conv /instantaneous/N]

[GD954] 0:01:19 mais j’ aurais bien aimé un film tu vois un peu plus

[MK912] 0:01:21 qui change les idées [=!conv /instantaneous/N]

[MK912] 0:01:22 voilà

[NW940] 0:01:21 ouais enfin je pense

[NW940] 0:01:22 que maintenant

[NW940] 0:01:23 c’ est incontournable par rapport

[NW940] 0:01:24 moi tout le monde au & taf me dit tu as vu Polisse tu as vu Polisse

[GD954] 0:01:26 ouais [=!conv /instantaneous/N] je crois que limite

[GD954] 0:01:28 c’ est essentielle quoi Intouchables faut que j’ aille

[NW940] 0:01:26 c’ est non je l’ ai pas encore vu

[NW940] 0:01:28 [=!conv /instantaneous/N]

[GD954] 0:01:29 le voir par rapport à mon mémoire

[LG356] 0:01:29 bah apparemment j’ ai eu des échos euh assez mitigés en fait

ESLO2_ENT_1003_menages

Date d’enregistrement2008-07-15
NatureEntretien
QualiteNon renseigné
Typeaudio
Module Eslo-FleuVoix variées
ThèmeRécits
Sous-thèmePremiers emplois
SommaireUne étudiante de 15/25 ans au diplôme d’éducateurs de jeunes enfants parle du métier de femme de ménage qu’elle exerce pour financer ses études.
Profession[KC3] Etudiante (Diplôme d’éducateurs de jeunes enfants) ; [ch_CD2] enseignante
Age[KC3] 15/25 ; [ch_CD2] 25/35

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_ENT_1003_menages.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:40:34 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[KC3] 0:00:00 je travaille en ce moment euh

[KC3] 0:00:01 je fais du ménage

[ch_CD2] 0:00:02 hm

[KC3] 0:00:03 je me lève à cinq heures tous les matins

[ch_CD2] 0:00:05 ah ouais

[KC3] 0:00:06 je sais pas si je sens très bon [=!rire /instantaneous/N] parce que je suis arrivée à deux heures chez moi le temps que je mange et tout ça euh

[KC3] 0:00:11 ouais

[KC3] 0:00:13 bah je ouais

[ch_CD2] 0:00:06 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_CD2] 0:00:11 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_CD2] 0:00:13 ouais ça c’ est un autre c’ est autre chose aussi hein

[KC3] 0:00:15 ouais ouais

[ch_CD2] 0:00:16 chez des chez des particuliers ou

[KC3] 0:00:16 ah c’ est bien je parcours tous les milieux non non au

[KC3] 0:00:19 avec la mairie en fait

[ch_CD2] 0:00:20 d’ accord

[KC3] 0:00:20 euh

[KC3] 0:00:21 je nettoie le conservatoire euh

[KC3] 0:00:22 les écoles

[ch_CD2] 0:00:22 hm hm hm

[KC3] 0:00:23 de musique à la Source aux Blossières euh

[KC3] 0:00:25 [=!gorgée /instantaneous/N]

[KC3] 0:00:27 je connais les locaux ça va

[KC3] 0:00:28 les gens aussi avec qui je travaille euh

[KC3] 0:00:30 parce que je les ai vu bah déjà

[ch_CD2] 0:00:30 ouais ouais

[KC3] 0:00:33 mais euh ouais

[ch_CD2] 0:00:35 ouais

[KC3] 0:00:35 c’ est bien au conservatoire j’ ai tout fait [=!rire /instantaneous/N]

[ch_CD2] 0:00:37 ouais

[KC3] 0:00:37 à l’ accueil euh les enfants le ménage euh

[ch_CD2] 0:00:37 [=!rire /instantaneous/N]

[KC3] 0:00:41 ouais

[KC3] 0:00:42 fréquenter les directeurs les professeurs

[KC3] 0:00:44 nin- nin- nin-

[KC3] 0:00:45 j’ ai tout fait [=!rire /instantaneous/N]

[ch_CD2] 0:00:44 ouais ouais ouais ouais

[ch_CD2] 0:00:45 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_CD2] 0:00:47 mais le ménage ça doit pas être le

[KC3] 0:00:49 ouais

[KC3] 0:00:49 non

[ch_CD2] 0:00:50 le mieux

[KC3] 0:00:50 non

[KC3] 0:00:51 bon la personne avec qui je travaille elle est

[KC3] 0:00:53 adorable

[ch_CD2] 0:00:54 donc euh

[KC3] 0:00:54 hm hm

[KC3] 0:00:54 ça se passe très bien entre nous dons euh ça va

[ch_CD2] 0:00:56 ouais

[KC3] 0:00:57 c’ est déjà ça

[ch_CD2] 0:00:57 bah déjà ça c’ est

[ch_CD2] 0:00:58 important hein

[KC3] 0:00:58 hm

[ch_CD2] 0:00:58 ouais

[KC3] 0:00:59 mais après comme métier euh

[ch_CD2] 0:01:00 oh [=!i /instantaneous/N]

[ch_CD2] 0:01:01 [=!bb /instantaneous/N]

[KC3] 0:01:02 elle ça fait vingt vingt-cinq ans qu’ elle fait ça

[ch_CD2] 0:01:04 ah oui

[KC3] 0:01:05 c’ est [=!sif /instantaneous/N]

[ch_CD2] 0:01:06 ouais c’ est aussi qu’ on se dit qu’ on se bat

[ch_CD2] 0:01:08 qu’ on va se battre euh pour euh

[KC3] 0:01:08 hm hm hm hm

[ch_CD2] 0:01:10 autre chose quoi

[KC3] 0:01:13 ouais bah j’ ai passé ma matinée à nettoyer des toilettes euh

[KC3] 0:01:16 [=!sif /instantaneous/N]

[ch_CD2] 0:01:16 hm hm hm hm

[KC3] 0:01:17 c’ est quand même c’ est c’ est

[KC3] 0:01:19 c’ est pas facile hein

[ch_CD2] 0:01:20 ah ouais non

[KC3] 0:01:21 je respecte mais euh

[KC3] 0:01:22 [=!e /instantaneous/N]

[KC3] 0:01:24 toute une vie quoi c’ est

[ch_CD2] 0:01:25 hm hm hm hm hm

[KC3] 0:01:26 c’ est dur quand même hein

[KC3] 0:01:29 hm

[ch_CD2] 0:01:29 donc et vous faites ça pour euh

[ch_CD2] 0:01:31 pour l’ été ?

[ch_CD2] 0:01:32 pendant tout l’ été ?

[KC3] 0:01:32 ouais

[KC3] 0:01:32 ouais ouais

[KC3] 0:01:33 ben j’ économise depuis un an euh

[ch_CD2] 0:01:35 hm hm hm

[KC3] 0:01:36 pour l’ année prochaine et les années qui

[KC3] 0:01:38 vont suivre [=!rire /instantaneous/N]

[ch_CD2] 0:01:38 ouais ouais ouais ouais ouais

[KC3] 0:01:40 ouais

[KC3] 0:01:41 non mais ça va j’ ai pas

[KC3] 0:01:43 ça va

[KC3] 0:01:44 je préfère euh

[KC3] 0:01:46 faire euh du ménage qu’ être euh dans une usine ou euh

[KC3] 0:01:49 à la chaîne

[KC3] 0:01:49 tout ça

[ch_CD2] 0:01:49 ouais

[ch_CD2] 0:01:50 ouais

[KC3] 0:01:50 largement

[ch_CD2] 0:01:53 ouais parce que ça aussi ouais hm hm hm hm

[ch_CD2] 0:01:55 hm hm hm hm hm

[KC3] 0:01:53 elle me crie pas dessus euh [=!rire /instantaneous/N]

[KC3] 0:01:55 je fais ma petite vie euh je nettoie ce qu’ il faut et puis euh [=!bb /instantaneous/N]

[KC3] 0:01:59 voilà

[KC3] 0:01:59 hm

[ch_CD2] 0:02:00 bien c’ est courageux

ESLO2_ENT_1038_vendeuse

Date d’enregistrement2010-05-03
NatureEntretien
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-Fleu
ThèmeRécits
Sous-thèmePremiers emplois
SommaireUne vendeuse dans le prêt-à-porter de 25/35 ans raconte ses premiers emplois dans la restauration, puis dans le prêt-à-porter.
Profession[AJ38] Vendeuse ; [ch_PP6]
Age[AJ38] 25/35 ; [ch_PP6] 15/25

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_ENT_1038_vendeuse.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:09:32 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[ch_PP6] 0:00:00 ce que tu as fait depuis que tu as arrêté les études ?

[ch_PP6] 0:00:01 tout ton parcours en fait

[AJ38] 0:00:03 [=!bg /instantaneous/N]

[AJ38] 0:00:03 [=!rire /instantaneous/N]

[AJ38] 0:00:06 euh d- en détaillé ?

[ch_PP6] 0:00:08 comme tu veux

[AJ38] 0:00:08 bah sup-

[AJ38] 0:00:09 bah un petit peu p- enfin détaillé ça va être super long

[AJ38] 0:00:11 donc euh on va faire en mode court

[ch_PP6] 0:00:11 [=!rire /instantaneous/N]

[AJ38] 0:00:13 euh j’ ai commencé à Quick à dix-sept ans parce que euh

[AJ38] 0:00:16 [=!i /instantaneous/N]

[AJ38] 0:00:16 bah à l’ époque maintenant tu peux plus commencer quand tu as dix-sept ans mais à l’ époque euh

[AJ38] 0:00:19 tu pouvais commencer à bosser euh avant dix-huit ans

[AJ38] 0:00:22 donc j’ ai commencé à Quick en vingt heures j’ y ai bossé pendant à peu près un an

[AJ38] 0:00:25 et après euh j’ ai fait des petits boulots à la con euh comme ça euh

[AJ38] 0:00:30 je me suis retrouvée plongeuse dans un resto euh

[AJ38] 0:00:32 un été euh et puis bah en fin de compte je les ai aidé en cuisine

[AJ38] 0:00:35 et du coup je me suis retrouvée en cuisine en tant que commis cuisine

[AJ38] 0:00:38 après j’ ai fait deux ans de cuisine du

[AJ38] 0:00:40 coup

[ch_PP6] 0:00:38 ouais

[ch_PP6] 0:00:40 tu avais pas du tout fait d’ études euh pour la cuisine

[AJ38] 0:00:42 non

[ch_PP6] 0:00:43 pas du tout ?

[AJ38] 0:00:44 non

[ch_PP6] 0:00:44 tu as tout appris sur le tas ?

[AJ38] 0:00:45 ouais

[AJ38] 0:00:45 bah je j- si j’ en connaissait un bon rayon avant parce que je euh

[AJ38] 0:00:48 mon père il m’ a appris à cuisiner euh

[AJ38] 0:00:50 et à

[AJ38] 0:00:51 et à savoir euh a-

[AJ38] 0:00:53 associer les aliments les saveurs et tout donc euh non j- puis en plus j’ adore la bouffe donc du coup euh

[AJ38] 0:00:58 le forcément quand euh quand t’ adores la bouffe et que tu as un minimum de de techniques euh et de bases euh

[AJ38] 0:01:03 au final ben tu

[AJ38] 0:01:05 tu t’ en sors quoi

[AJ38] 0:01:07 c’ est à la portée de tout le monde

[ch_PP6] 0:01:07 ah

[AJ38] 0:01:08 après faut juste gérer la pression parce que des fois tu as

[AJ38] 0:01:10 tu as cent [=!cents /instantaneous/PHO] assiettes à en- à envoyer en

[AJ38] 0:01:13 en vingt minutes et que c’ est c’ est c’ est chaud mais ben faut le faire quoi parce que euh

[AJ38] 0:01:17 tu as les gens qui reprennent le boulot à quatorze heures donc euh tu as

[AJ38] 0:01:20 une heure et demie de service euh c’ est

[AJ38] 0:01:24 c’ est c’ est dur et donc du coup ben d’ ailleurs c’ est parce que c’ était dur euh

[AJ38] 0:01:27 et qu’ il y avait trop de pression que j’ avais perdu trop de poids

[AJ38] 0:01:30 que j’ étais vraiment fatiguée euh autant physiquement que moralement et

[AJ38] 0:01:34 [=!i /instantaneous/N]

[AJ38] 0:01:36 et du coup ben j’ ai arrêté parce que j’ en pouvais plus quoi

[AJ38] 0:01:38 parce que c’ était trop dur les horaires elles étaient trop euh

[ch_PP6] 0:01:41 hm

[AJ38] 0:01:41 elles étaient trop dures le le boulot en lui -même il était trop dur c’ est soulever des

[AJ38] 0:01:46 des enfin c’ est pas un paquet de riz d’ un k- d’ un kilo que tu as c’ est des paquets de riz de euh

[AJ38] 0:01:51 de vingt kilos quoi

[AJ38] 0:01:52 qu’ il faut

[AJ38] 0:01:53 quand tu as des livraisons tu as c’ est des des bidons d’ huile de de de vingt litres

[AJ38] 0:01:57 enfin c’ est des trucs tu tu enfin tu te pètes le dos et puis quand tu fais une casserole de pâtes

[AJ38] 0:02:01 c’ est pas une casserole de pâtes c’ est

[AJ38] 0:02:02 c’ est une marmite de pâtes

[AJ38] 0:02:04 et euh une marmite en fonte ça coûte c’ est super

[AJ38] 0:02:06 je c’ est super lourd quoi enfin

[ch_PP6] 0:02:06 hm

[AJ38] 0:02:08 c’ est c’ est un métier super difficile donc du coup j’ ai arrêté euh j-

[AJ38] 0:02:11 c’ est un peu lâche de ma part certes mais

[AJ38] 0:02:13 mais je me suis dit euh voilà je peux pas continuer comme ça je vais me bousiller la santé euh

[AJ38] 0:02:17 j’ ai vingt ans euh faut que j’ arrête quoi

[AJ38] 0:02:18 et puis bah je me suis remis dans la vente

[AJ38] 0:02:20 et voilà et depuis je suis dans la vente

[ch_PP6] 0:02:22 pourquoi remis ?

[AJ38] 0:02:25 bah parce que euh j’ avais euh j’ ai un BEP vente donc euh j’ étais sensée euh

[AJ38] 0:02:29 enfin j’ ai fait des stages et tout j’ ai

[AJ38] 0:02:31 je crois que j’ ai eu deux p- j- j’ ai eu un ou deux boulot euh

[AJ38] 0:02:34 vite fait euh entre euh entre Quick et euh

[ch_PP6] 0:02:38 ouais

[AJ38] 0:02:38 et la restauration dans la vente

[AJ38] 0:02:40 donc euh

[AJ38] 0:02:42 donc euh voilà je me suis remis dans la vente dans le prêt-à-porter euh

[ch_PP6] 0:02:44 ouais

[AJ38] 0:02:46 et puis euh c’ est chiant

[ch_PP6] 0:02:47 ah bon pourquoi ?

[AJ38] 0:02:48 ouais

[AJ38] 0:02:48 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_PP6] 0:02:48 [=!rire /instantaneous/N] pourquoi c’ est chiant ?

[AJ38] 0:02:52 ben parce que euh ben parce que voilà c’ est c’ est c’ est euh lécher les pompes des gens euh toute la journée et euh

[AJ38] 0:02:59 et c’ est

[AJ38] 0:03:00 c’ est c’ est amusant sur euh

[AJ38] 0:03:01 sur certains moments parce que faut le prendre à la légère et faut pas le prendre au premier degré

[AJ38] 0:03:05 faut enfin voilà faut être euh

[AJ38] 0:03:07 faut se mettre dans une optique je suis sur une scène de théâtre et je joue un rôle euh

[ch_PP6] 0:03:11 ouais

[AJ38] 0:03:11 et puis bah le client c’ est c’ est

[AJ38] 0:03:13 c’ est une personne aussi euh

[AJ38] 0:03:14 qui qu- qui joue son rôle de client et faut que je le euh

[AJ38] 0:03:18 faut que je le satisfasse

ESLO2_CINE_1193_adoption

Date d’enregistrement2011-11-21
NatureCinéma
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-Fleu
ThèmeRécits
Sous-thèmeRemémorations d’histoires
SommaireUne retraité de 55/65 ans anciennement agent d’assurance raconte le film On ne choisit pas sa famille, à la sortie du cinéma.
Profession[XJ946] Etait agent d’assurance ; [XZ005] ; [XJ946MAR]
Age[XJ946] 55/65 ; [XZ005] 15/25 ; [XJ946MAR] 55/65

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_CINE_1193_adoption.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:00:12 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[XZ005] 0:00:00 [=!bb /instantaneous/N] alors euh quel film vous venez de voir ?

[XJ946] 0:00:02 eh bien nous sommes euh allés voir euh

[XJ946] 0:00:04 [=!i /instantaneous/N] euh [=!rire /instantaneous/N]

[XJ946MAR] 0:00:09 oui attends tu me euh

[XJ946] 0:00:10 ah voilà On ne choisit pas sa fille [=!rire /instantaneous/N]

[XJ946] 0:00:12 ah ça On ne Choisit pas sa Famille [=!rire /instantaneous/N]

[XZ005] 0:00:15 [=!i /instantaneous/N] euh est -ce que ça vous a plu ?

[XJ946] 0:00:16 ah oui [=!rire /instantaneous/N]

[XZ005] 0:00:17 qu’ est -ce qui vous a plu ? [=!rire en fond /instantaneous/N]

[XZ005] 0:00:17 plutôt les acteurs le scénario ?

[XJ946] 0:00:19 non le scénario et les acteurs le scénario oui parce que c’ est quand même euh

[XJ946] 0:00:23 euh hum

[XJ946] 0:00:25 je sais pas [=!rire /instantaneous/N]

[XJ946] 0:00:29 c’ est quand même assez touchant parce que l’ histoire d’ une adoption c’ est quand même euh assez important

[XJ946] 0:00:33 les décors sont magnifiques parce que le le pays bah forcément ça fait rêver

[XJ946] 0:00:38 et euh puis les acteurs parce que bon je crois que l’ un et l’ autre on aime beaucoup euh Muriel Robin puis et Clavier c’ est [=!rire /instantaneous/N] c’ est incontournable

[XJ946] 0:00:44 [=!i /instantaneous/N] mais j’ ai aussi un faible pour Jean Réno donc euh c’ est un sacré personnage voilà

[XZ005] 0:00:50 que diriez -vous à quelqu’un pour le convaincre d’ aller voir ce film ?

[XJ946] 0:00:53 ah bah que s’ il veut passer un bon moment oublier un petit peu les soucis de la vie euh

[XJ946] 0:00:58 et puis euh enfin voilà allez voir ce film hein

[XZ005] 0:01:01 euh est -ce que vous pouvez me raconter en quelques lignes le film ?

[XJ946] 0:01:04 [=!i /instantaneous/N] bah très vite euh

[XJ946] 0:01:06 oui

[XZ005] 0:01:06 oui

[XJ946] 0:01:06 c’ est l’ histoire d’ une adoption euh

[XJ946] 0:01:07 [=!i /instantaneous/N] un un couple homosexuel puisqu’ on va en voir de plus en plus maintenant

[XJ946] 0:01:11 et on sait que deux femmes ensemble elles peuvent pas faire d’ enfants et deux hommes ensemble ils peuvent pas faire d’ enfants

[XJ946] 0:01:15 [=!i /instantaneous/N] donc euh souhaite adopter

[XJ946] 0:01:17 et puis euh je pense qu’ aujourd’hui bah ces pays -là prennent euh [=!i /instantaneous/N]

[XJ946] 0:01:19 aussi des précautions

[XJ946] 0:01:21 pour l’ adoption [=!toux en fond /previous/N]

[XJ946] 0:01:22 [=!i /instantaneous/N] donc euh le scénario c’ est de trouver justement quelqu’un qui puisse euh [=!i /instantaneous/N]

[XJ946] 0:01:26 être le père et la mère

[XJ946] 0:01:27 alors y a plein de gags qui sont extraordinaires

[XJ946] 0:01:29 et euh voilà

[XJ946] 0:01:31 et puis on voit des choses assez touchantes en Thaïlande à savoir justement la

[XJ946] 0:01:35 bah euh tout ce qui se passe au niveau malheureusement euh des hommes et des femmes qui vont là-bas pour le sexe

[XJ946] 0:01:40 parce que c’ est c’ est le pays du sexe c’ est dégueulasse mais enfin bon euh je pense que pour la protection de l’ enfance

[XJ946] 0:01:45 ça ça peut peut-être essayer de ramener quelques personnes à

[XJ946] 0:01:48 et c’ est c’ est c’ est très touchant et

[XJ946] 0:01:50 et au final euh

[XJ946] 0:01:53 je dirais que nous qui sommes un couple [=!i /instantaneous/N]

[XJ946] 0:01:55 homme et femme avec des enfants

[XJ946] 0:01:57 [=!i /instantaneous/N] bah je me demande aujourd’hui pourquoi

[XJ946] 0:01:59 deux femmes ne pourraient pas élever des enfants

[XJ946] 0:02:00 et

[XZ005] 0:02:00 hm

[XJ946] 0:02:01 et voir deux hommes pas élever des enfants

[XJ946] 0:02:03 [=!i /instantaneous/N] voilà point d’ interrogation [=!bb /instantaneous/N]

ESLO2_CINE_1178_twilight

Date d’enregistrement2011-11-30
NatureCinéma
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-Fleu
ThèmeRécits
Sous-thèmeRemémorations d’histoires
SommaireUne secrétaire de 35/45 ans raconte le film Twilight, à la sortie du cinéma.
Profession[HZ912] Secrétaire ; [BL828]
Age[HZ912] 35/45 ; [BL828] 15/25

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_CINE_1178_twilight.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:00:13 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[BL828] 0:00:00 quel film vous venez de voir ?

[HZ912] 0:00:01 Twilight

[BL828] 0:00:02 d’ accord

[BL828] 0:00:02 est-ce-que ça vous a plu ?

[HZ912] 0:00:03 ouais c’ était très bien

[BL828] 0:00:04 ouais ?

[HZ912] 0:00:04 hm

[BL828] 0:00:04 c’ est

[BL828] 0:00:05 quoi qui vous a plu en- dans le film ?

[HZ912] 0:00:06 bah tout j’ ai bien

[HZ912] 0:00:07 aimé ouais

[HZ912] 0:00:08 jeu des acteurs euh le scénario ?

[BL828] 0:00:07 ouais

[BL828] 0:00:08 c’ est pas mal oui

[BL828] 0:00:09 euh le scénario ?

[HZ912] 0:00:10 oui

[BL828] 0:00:11 vous aviez déjà vu les

[BL828] 0:00:12 les précédents ?

[HZ912] 0:00:12 j’ en ai

[HZ912] 0:00:12 vu un que le premier

[HZ912] 0:00:13 alors c’ est sur que [=!rire /instantaneous/N]

[HZ912] 0:00:14 il m’ en manquait un morceau mais non mais ça

[BL828] 0:00:13 d’ accord

[BL828] 0:00:14 oui d’ accord

[HZ912] 0:00:16 j’ ai trouvé ça pas mal ouais

[BL828] 0:00:17 OK

[HZ912] 0:00:18 mieux que le premier ça bougeait plus

[BL828] 0:00:19 OK

[BL828] 0:00:20 alors que diriez -vous à quelqu’un pour le convaincre justement d’ aller voir euh

[BL828] 0:00:24 ce film ?

[HZ912] 0:00:25 bah c’ est pas c’ est pas évident hein

[BL828] 0:00:27 ouais

[HZ912] 0:00:27 bah faut vraiment aimer déjà un peu le fantastique

[HZ912] 0:00:30 et puis euh bon c’ est on va dire c’ est pas non plus un film qui fait très très peur c’ est pour les jeunes on va dire quoi

[HZ912] 0:00:35 plutôt à euh pour les jeunes

[HZ912] 0:00:36 pour les & ados je dirais

[BL828] 0:00:37 d’ accord

[HZ912] 0:00:38 c’ est un film pour & ados ouais

[BL828] 0:00:39 alors est-ce-que vous pouvez me raconter dans les grandes lignes bien sûr euh le l’ histoire du film ?

[HZ912] 0:00:45 [=!pf /instantaneous/N] [=!rire /instantaneous/N]

[HZ912] 0:00:47 bah c’ est l’ histoire d’ amour entre on va dire euh une une humaine qu’ ils appellent et puis un vampire quoi

[BL828] 0:00:52 hm

[HZ912] 0:00:52 c’ est une grande ligne après bon je comme que j’ ai pas vu les deux du milieu

[HZ912] 0:00:56 donc il me manque un morceau

[HZ912] 0:00:57 donc bah apparemment ils se sont mariés ils ont eu un bébé et puis euh c’ est un peu un truc à l’ eau de rose on va dire euh

ESLO2_ENT_1041_city-reporter

Date d’enregistrement2010-05-11
NatureEntretien
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-FleuRécit en interaction
ThèmeRécits
Sous-thèmePremiers emplois
SommaireUn reporter radio à France Bleu Orléans de 25/35 ans raconte ses débuts à la radio comme city-reporter.
Profession[BC41] Reporter radio France Bleue Orléans ; [ch_LA11] enseignant
Age[BC41] 25/35 ; [ch_LA11] 35/45

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_ENT_1041_city-reporter.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:04:13 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[BC41] 0:00:00 voilà je continue à faire ma rubrique un jour je reviens de reportage

[BC41] 0:00:02 bah écoute euh on a un gros problème c’ est que l’ animateur il est il est malade

[BC41] 0:00:06 et j’ ai personne pour le remplacer

[ch_LA11] 0:00:07 hm hm

[BC41] 0:00:08 et il a appelé une heure avant et il a eu un gros pépin

[ch_LA11] 0:00:11 hm hm

[BC41] 0:00:11 faut que tu y ailles

[BC41] 0:00:12 attends il faut que j’ y aille il me faut faut six mois avant de me [=!rire /instantaneous/N] avant de prendre l’ antenne

[ch_LA11] 0:00:12 [=!rire /instantaneous/N]

[BC41] 0:00:16 euh

[BC41] 0:00:17 et donc c’ est le city-reporter

[ch_LA11] 0:00:19 hm hm

[BC41] 0:00:19 en fait c’ est city-reporter c’ est euh

[BC41] 0:00:21 c’ est euh une personne qui prend le micro qui va dans la rue

[BC41] 0:00:24 euh et qui fait parler euh les commerçants les habitants

[BC41] 0:00:27 d’ Orléans

[ch_LA11] 0:00:27 d’ accord

[BC41] 0:00:28 qui prend un peu la température d’ Orléans mais sans réellement euh

[BC41] 0:00:31 avoir de gros sujets euh

[BC41] 0:00:32 sans traiter euh les sujets d’ actualités c’ est juste voilà on va rig- on va rigoler ensemble dans la rue

[BC41] 0:00:38 savoir un peu

[ch_LA11] 0:00:38 d’ accord

[BC41] 0:00:38 ce qui se passe sur Orléans

[ch_LA11] 0:00:39 hm hm

[BC41] 0:00:40 non mais attends Philippe euh tu te rends compte tu vas me mettre

[BC41] 0:00:42 j’ ai j’ ai jamais fait ça moi il faut

[BC41] 0:00:44 déjà rien que quand j’ enregistre ma rubrique je dois m’ y

[ch_LA11] 0:00:42 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:00:44 [=!rire /instantaneous/N]

[BC41] 0:00:46 je dois m’ y prendre au moins à cent fois

[BC41] 0:00:48 [=!rire /instantaneous/N] imagine -toi si c’ est en direct comment je vais faire

[ch_LA11] 0:00:48 [=!rire /instantaneous/N]

[BC41] 0:00:51 et il me donne le micro il me pousse dehors

[BC41] 0:00:53 tu te démerdes et donc je fais mon premier micro

[ch_LA11] 0:00:53 [=!rire /instantaneous/N]

[BC41] 0:00:57 euh je rencontre une un couple

[BC41] 0:01:00 [=!bb /instantaneous/N] et euh

[BC41] 0:01:03 et euh

[BC41] 0:01:05 voilà est -ce que vous allez bien machin tout ça impeccable

[BC41] 0:01:07 il fait beau aujourd’hui alors moi j’ aimerais savoir euh

[BC41] 0:01:10 comment vous vous êtes rencontrés et tout

[BC41] 0:01:13 et le gars me dit euh

[BC41] 0:01:15 écoute moi euh on s’ est rencontré aujourd’hui on s’ aime et tout

[BC41] 0:01:18 ouais mais moi je veux connaître l’ histoire comment qui a fait le premier pas

[BC41] 0:01:21 moi c’ est c’ est elle euh elle m’ a vu euh elle est tombée amoureuse de moi euh

[BC41] 0:01:26 et je voyais la fille qui commençait à s’ énerver

[BC41] 0:01:28 qui s’ agaçait et d’ un seul coup tu m’ énerves

[BC41] 0:01:30 tu es qu’ un con

[BC41] 0:01:32 na na [=!rire /instantaneous/N]

[BC41] 0:01:32 et elle lui met un grosse claque qui passe à l’ antenne donc le bruit passe à l’ antenne

[ch_LA11] 0:01:28 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:01:30 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:01:32 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:01:32 [=!rire /instantaneous/N]

[BC41] 0:01:36 et donc l’ animatrice derrière elle était vraiment morte de rire

[BC41] 0:01:39 mais elle en pouvait plus

[BC41] 0:01:40 obligé de passer trois disques à la suite et ils m’ en voulaient la radio mais ils m’ ont dit

[BC41] 0:01:43 mais c’ est toi qui doit faire ça [=!rire /instantaneous/N]

[BC41] 0:01:45 et donc depuis ce jour -là

[ch_LA11] 0:01:39 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:01:40 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:01:43 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:01:45 [=!rire /instantaneous/N]

[BC41] 0:01:46 on m’ a donné euh la personne elle faisait lui du lundi au jeudi le city-reporter plus l’ info trafic

[BC41] 0:01:51 et moi je faisais le vendredi

[BC41] 0:01:52 plus mes rubriques du samedi dimanche

[ch_LA11] 0:01:54 d’ accord

[BC41] 0:01:55 et puis après je commençais euh

[BC41] 0:01:56 mais il est génial c’ est qui machin tout ça

[BC41] 0:01:59 il faut le mettre toute la semaine il est rigolo on attend le

[BC41] 0:02:01 vendredi à chaque fois pour pouvoir rigoler et tout

[BC41] 0:02:04 parce que

[BC41] 0:02:04 mon collègue euh

[BC41] 0:02:05 qui m’ a appris vraiment le métier Mathieu Maillard

[BC41] 0:02:07 et qui aujourd’hui présente un émission qui s’ appelle Le grand péché une émission polémique

[BC41] 0:02:11 euh c’ est vraiment lui qui m’ a appris euh les petites bricoles un peu de la radio

[BC41] 0:02:15 et euh

[BC41] 0:02:16 [=!bb /instantaneous/N]

[BC41] 0:02:16 mais comme on v- on vient pas du même milieu comme on n’ a

[BC41] 0:02:19 on on rigole ensemble pourtant c’ est mon meilleur pote euh je veux dire en radio et tout euh voilà

[BC41] 0:02:23 euh c’ est pas pareil

[ch_LA11] 0:02:24 hm hm

[BC41] 0:02:25 et donc

[BC41] 0:02:25 euh m- [=!rire /instantaneous/N] moi les auditeurs bizarrement ont accroché

[BC41] 0:02:28 et donc après on m’ a mis euh on m’ a mis euh bah pour tout le temps à plein temps euh en semaine

[BC41] 0:02:32 et

[ch_LA11] 0:02:32 d’ accord

[ch_LA11] 0:02:32 et le collègue on-

[ch_LA11] 0:02:33 donc euh tu [=!rire /instantaneous/N] justement

[BC41] 0:02:33 je lui ai un peu piqué sa place et euh

[ch_LA11] 0:02:36 donc le le le collègue que tu avais remplacé parce qu’ il était

[ch_LA11] 0:02:39 malade ah oui d’ accord hm hm

[BC41] 0:02:39 bah c’ était Mathieu en fait qui était malade du coup c’ était

[BC41] 0:02:42 Mathieu qui était malade

[BC41] 0:02:43 et euh donc du coup lui après faisait plus

[ch_LA11] 0:02:43 ouais [=!rire /instantaneous/N]

[BC41] 0:02:45 lui il a été vraiment mis sur un gros gros créneau qui est les matinales

[BC41] 0:02:48 parce que

[ch_LA11] 0:02:48 hm hm

[BC41] 0:02:48 c’ est un très très bon animateur il faisait les matinales

[BC41] 0:02:51 avant de faire aujourd’hui son émission avec euh plein de gens autour euh autour autour du micro

[BC41] 0:02:55 euh voilà pour Le grand péché

ESLO2_ENT_1041_ahmed

Date d’enregistrement2010-05-11
NatureEntretien
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-FleuRécit en interaction
ThèmeRécits
Sous-thèmeRécits familiaux
SommaireUn reporter radio à France Bleu Orléans de 25/35 ans raconte l’histoire de la vie de son père, originaire du Maroc, ouvrier d’entretien en France, victime d’une maladie du travail et vétéran médaillé de son entreprise.
Profession[BC41] Reporter radio France Bleue Orléans ; [ch_LA11] enseignant
Age[BC41] 25/35 ; [ch_LA11] 35/45

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_ENT_1041_ahmed.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:16:27 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[ch_LA11] 0:00:00 donc tu es tu m’ as dit tout à l’ heure tu as t- tu m’ as parlé un peu de euh de tes parents

[ch_LA11] 0:00:04 qui sont d’ origine euh marocaine tu

[BC41] 0:00:04 ouais ouais de de

[BC41] 0:00:06 de Sefrou d’ une petite ville juste à côté Sefrou

[BC41] 0:00:09 c’ est pas loin de Fès c’ est à vingt kilomètres de Fès

[ch_LA11] 0:00:12 hm hm

[BC41] 0:00:12 euh très belles cascades là-bas c’ est super joli

[BC41] 0:00:15 et bah ils v- bon ils font des allers retours mes parents sont

[BC41] 0:00:21 sont actuellement sur euh sur Orléans ils habitent encore sur le quartier de l’ Argonne

[ch_LA11] 0:00:24 hm hm

[BC41] 0:00:25 [=!bb /instantaneous/N] et euh bah mon papa il est à deux ans de sa retraite

[BC41] 0:00:28 donc euh

[ch_LA11] 0:00:28 d’ accord

[ch_LA11] 0:00:30 je peux te demander ce qu’ il fait

[ch_LA11] 0:00:32 euh

[BC41] 0:00:32 bah et en fait s- l-

[BC41] 0:00:32 bon il a il a il est en arrêt euh maladie euh

[BC41] 0:00:35 parce qu’ il ne peut plus

[BC41] 0:00:38 il a été arrêté par euh et c’ est pas lui hein

[BC41] 0:00:40 c’ est euh la la la médecine du travail qui l’ arrête

[BC41] 0:00:42 [=!tx /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:00:42 hm hm

[BC41] 0:00:43 parce qu’ il fait de l’ asthme

[BC41] 0:00:45 alors je vous explique lui il est ouvrier d’ entretien

[BC41] 0:00:47 faut savoir que quand il est arrivé en France

[ch_LA11] 0:00:47 hm hm

[BC41] 0:00:49 euh euh c- ça ça je v- on va on on va faire l’ ordre euh

[BC41] 0:00:54 euh chronologique truc comme ça

[ch_LA11] 0:00:54 hm hm

[BC41] 0:00:56 euh

[BC41] 0:00:57 il débouchait les cheminées

[ch_LA11] 0:01:00 hm hm

[BC41] 0:01:00 avant

[BC41] 0:01:01 les Français

[BC41] 0:01:02 pour se chauffer

[BC41] 0:01:03 avaient leur cheminée donc il débouchait les cheminées ou avaient

[BC41] 0:01:06 euh ce qu’ on appelle des espèces de cuves à charbon

[ch_LA11] 0:01:09 hm hm

[BC41] 0:01:09 lui il remplissait les cuves à charbon

[BC41] 0:01:11 d’ accord

[ch_LA11] 0:01:11 [=!bb /instantaneous/N] d’ accord

[ch_LA11] 0:01:12 hm hm

[BC41] 0:01:12 et en fait il est tombé un peu malade à- voilà à cause de ça quoi

[BC41] 0:01:15 il est asthmathique aujourd’hui euh il a du mal a respirer bon c’ est un peu voilà

[BC41] 0:01:19 alors ensuite ça s’ est transformé

[ch_LA11] 0:01:15 hm hm hm

[ch_LA11] 0:01:19 d’ accord

[BC41] 0:01:21 un peu plus tard dans le temps jusqu’ à aujourd’hui en climatisation

[BC41] 0:01:23 parce qu’ il fallait euh

[ch_LA11] 0:01:23 d’ accord

[BC41] 0:01:26 a- c’ est passé de charbon

[BC41] 0:01:27 après c’ est passé à à des grosses centrales euh pour pouvoir chauffer les gens par exemple à Fleury-les-Aubrais

[BC41] 0:01:32 et après

[ch_LA11] 0:01:27 d’ accord hm hm hm hm hm hm hm

[ch_LA11] 0:01:32 hm hm

[BC41] 0:01:32 c’ est passé en climatisation il faut aller changer des courroies euh

[ch_LA11] 0:01:36 d’ accord

[BC41] 0:01:36 des courroies en au de l’ immeuble machin comme ça donc ça c- c’ est vraiment voilà c’ est dans l’ ordre c- ça à commencé comme ça

[ch_LA11] 0:01:36 d’ accord Ok hm hm hm hm hm hm

[BC41] 0:01:41 et donc il est tombé un peu malade ça ait un an et demi qu’ il est euh deux ans qu’ il est en arrêt

[ch_LA11] 0:01:45 hm hm

[BC41] 0:01:45 [=!bb /instantaneous/N]

[BC41] 0:01:46 il a été tout simplement euh

[BC41] 0:01:48 to- euh

[BC41] 0:01:48 je crois c’ est tous les deux ans ou tous les cinq ans on vous demande d’ aller faire un truc

[BC41] 0:01:51 euh c’ est médecine du travail

[ch_LA11] 0:01:51 hm hm

[ch_LA11] 0:01:52 hm hm

[BC41] 0:01:53 et on vous fait faire des efforts

[BC41] 0:01:54 et ils lui ont mis pas apte et qu- ça va pas pourquoi

[BC41] 0:01:58 je suis euh pas apte

[ch_LA11] 0:01:58 [=!rire /instantaneous/N]

[BC41] 0:01:59 et parce qu’ on va vous envoyer quand même faire des des des examens euh

[BC41] 0:02:03 au niveau du coeur au niveau du poumon au niveau de

[BC41] 0:02:06 et il a fait des examens et donc du coup euh

[BC41] 0:02:09 il a plus le droit de faire des efforts

[ch_LA11] 0:02:09 d’ accord

[BC41] 0:02:10 ni de monter sur une échelle

[BC41] 0:02:12 ni de faire ceci ni de faire cela mais mais moi je vais faire quoi

[ch_LA11] 0:02:12 d’ accord hm hm

[BC41] 0:02:14 vous voyez avec votre employeur

[BC41] 0:02:16 [=!bb /instantaneous/N] il a vu avec son employeur

[BC41] 0:02:18 euh et il pouvait pas

[BC41] 0:02:20 euh même pour l’ image euh de l’ entreprise

[ch_LA11] 0:02:23 hm hm

[BC41] 0:02:24 il pouvait pas renvoyer euh mon père parce que c’ est ce qu’ on appelle un bon soldat

[BC41] 0:02:28 c’ est quelqu’un qui n’ a jamais été malade

[BC41] 0:02:30 c’ est quelqu’un qui a toujours été au boulot

[ch_LA11] 0:02:30 hm hm

[BC41] 0:02:31 c’ est quelqu’un qui a fait des heures sup- c’ est quelqu’un

[BC41] 0:02:33 et comme on dit Ahmed nous

[BC41] 0:02:36 on p- on va pas te

[BC41] 0:02:37 on va pas te mettre à la rue on va pas

[BC41] 0:02:39 on va pas faire tout ça parce que tu es quelqu’un d’ exemplaire il a les médailles euh du travail

[ch_LA11] 0:02:43 hm hm

[BC41] 0:02:43 il a les trois médailles je crois de bronze d’ argent et d’ or

[ch_LA11] 0:02:45 d’ accord

[BC41] 0:02:46 donc euh voilà

[ch_LA11] 0:02:46 hm hm [=!tx /instantaneous/N]

[BC41] 0:02:47 au bout d’ un moment euh c’ est un peu l’ image

[BC41] 0:02:51 euh de l’ entreprise

[BC41] 0:02:52 euh c’ est les vétérans de l’ entreprise c’ est voilà

[ch_LA11] 0:02:52 hm hm hm hm

[BC41] 0:02:54 il est arrivé ils étaient euh peut-être cinq ou six et puis aujourd’hui ils sont euh des milliers

[BC41] 0:02:58 et

[ch_LA11] 0:02:58 hm hm

[BC41] 0:02:59 puis voilà on peut donc du coup pour le moment

[BC41] 0:03:01 euh il reste à la maison il pose ses vacances normalement de temps en temps il y va euh

[BC41] 0:03:06 voir ses chefs

[BC41] 0:03:06 discuter un peu manger tout ça mais pour le moment il est à la maison

[BC41] 0:03:09 il est en arrêt il est à la maison

[ch_LA11] 0:03:09 d’ accord hm hm

[BC41] 0:03:11 [=!bb /instantaneous/N] et de temps en temps il il dépose quand même ses vacances pour aller à

[BC41] 0:03:15 pour aller au pays euh parce qu’ il a fait construire une maison y a y a y a y a de ça euh quinze ans et

[BC41] 0:03:20 donc voilà il va

[ch_LA11] 0:03:15 hm hm

[ch_LA11] 0:03:20 d’ accord

[ch_LA11] 0:03:21 il y va régulièrement

ESLO2_ENT_1041_survet

Date d’enregistrement2010-05-11
NatureEntretien
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-FleuRécit en interaction
ThèmeRécits
Sous-thèmeExpériences personnelles
SommaireUn reporter radio à France Bleu Orléans de 25/35 ans raconte l’anecdote d’un jeune de quartier qui va chercher du travail habillé en survêtement.
Profession[BC41] Reporter radio France Bleue Orléans ; [ch_LA11] enseignant
Age[BC41] 25/35 ; [ch_LA11] 35/45

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_ENT_1041_survet.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:47:44 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[BC41] 0:00:00 j’ ai l’ impression qu’ en France on on connaît pas son voisin euh

[BC41] 0:00:03 j’ ai l’ impression qu’ on

[ch_LA11] 0:00:03 hm hm

[BC41] 0:00:04 prend pas le temps de connaître et ce qui est c’ est ce qui pousse les gens à

[BC41] 0:00:08 à se détester à se déchirer à

[BC41] 0:00:10 avoir des a priori avoir tout ça quoi

[ch_LA11] 0:00:12 [=!bb /instantaneous/N] euh ça ça je comprends

[ch_LA11] 0:00:14 euh t- tu as pas l’ impression parce que tu connais aussi euh bah les habitants du

[ch_LA11] 0:00:18 du quartier et cetera

[BC41] 0:00:18 ouais

[ch_LA11] 0:00:19 p- t- est -ce tu aurais pas envie de dire la même chose aussi pour des des gens euh des quartiers ?

[BC41] 0:00:25 mais je leur dis

[BC41] 0:00:26 bah oui mais ce discours -là mais

[BC41] 0:00:29 ce discours -là je je leur dis par exemple quand euh je vois un jeune

[ch_LA11] 0:00:26 notamment les jeunes qui sont effectivement euh

[ch_LA11] 0:00:29 ouais ouais

[BC41] 0:00:31 euh en ville oh bah je vais chercher du boulot

[BC41] 0:00:33 mais attends tu vas pas chercher du boulot avec un survêt quand même ?

[ch_LA11] 0:00:35 [=!rire /instantaneous/N]

[BC41] 0:00:36 euh

[BC41] 0:00:36 bah pourquoi ?

[BC41] 0:00:37 mais mais il le sait pas

[BC41] 0:00:39 mais parce que c’ est des c’ est pas c’ est pas c’ est très marrant parce que

[BC41] 0:00:42 quand euh nous voilà on a l’ habitude on est

[BC41] 0:00:44 parce qu’ on a chacun notre truc voilà moi je fais euh aujourd’hui j’ ai un métier tout ça bon j’ ai une façon de m’ habiller tout ça

[BC41] 0:00:49 mais ils savent pas

[BC41] 0:00:51 c’ est-à-dire que

[BC41] 0:00:52 pour eux c’ est [=!rire /instantaneous/N] normal

[BC41] 0:00:54 quand il arrive a-

[ch_LA11] 0:00:37 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:00:39 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:00:42 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:00:44 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:00:49 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:00:51 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:00:52 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:00:54 [=!rire /instantaneous/N]

[BC41] 0:00:55 avec euh son survêt et j- j’ ai p- enfin

[BC41] 0:00:58 mais attends tu vas faire du sport ou tu vas non je vais chercher du boulot

[BC41] 0:01:01 mais non mais mets au moins un jean habille toi bien coiffe toi tu vois présente toi bien

[BC41] 0:01:05 pourquoi je suis pas bien comme ça

[BC41] 0:01:06 je lui dit non non non mais non tu vois c’ est l’ intérim toi tu veux

[BC41] 0:01:08 du boulot ou pas

[BC41] 0:01:11 et et c’ est ça c’ est ça mais ils savent pas c’ est pas qu’ ils cherchent pas quand on dit oui il me regarde il cherche

[ch_LA11] 0:01:06 [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:01:08 [=!rire /instantaneous/N] [=!pi /instantaneous/PHO]

[ch_LA11] 0:01:11 [=!rire /instantaneous/N] non non non

[BC41] 0:01:16 avec sa casquette ou il cherchait

[BC41] 0:01:18 avec son truc

[BC41] 0:01:19 c’ est comme un homme euh

[BC41] 0:01:20 c’ est comme un homme euh politique

[ch_LA11] 0:01:22 hm hm

[BC41] 0:01:22 euh c’ est sa tenue d’ être en costume

[BC41] 0:01:24 hein

[ch_LA11] 0:01:24 hm hm

[BC41] 0:01:25 pour lui c’ est normal

[BC41] 0:01:26 et bah bah m- le pour lui c’ est normal c’ est

[BC41] 0:01:28 il est bien il est à l’ aise dedans c’ est ce qu’ il porte euh

[BC41] 0:01:31 euh tous les jours euh avec différentes couleurs

[BC41] 0:01:34 et bah voilà

[BC41] 0:01:35 et puis il est rentré chez lui ouais c’ est vrai tu as raison

[BC41] 0:01:38 [=!rire /instantaneous/N] il rentre chez lui il s’ habille

[BC41] 0:01:40 bon il sort le costume du mariage quand même [=!rire /instantaneous/N]

[ch_LA11] 0:01:38 hm hm

[ch_LA11] 0:01:40 hm hm

[BC41] 0:01:42 il s’ habille bien et il va chercher du boulot

[BC41] 0:01:44 mais c’ est ça tu vois

ESLO1_ENT_167_photographe

Date d’enregistrement1969-04-03
NatureEntretien
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-Fleu
ThèmeRécits
Sous-thèmeProjets d’avenir
SommaireUn étudiant en licence d’italien de 15/25 ans parle de son projet d’avenir de passer une licence d’italien et devenir photographe/reporter.
Profession[6EX] Etudiant (licence d’italien) ; [DP]
Age[6EX] 15/25 ; [DP] 25/35

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO1_ENT_167_photographe.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:49:31 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[DP] 0:00:00 qu’ est -ce que vous comptez faire enfin après av- avoir euh terminé vos études ?

[6EX] 0:00:04 ah je ne sais pas enfin je suis d’ un

[6EX] 0:00:08 d’ un tempérament euh

[6EX] 0:00:10 assez particulier on dit toujours que je suis un cas unique

[6EX] 0:00:12 parce que je ne fais jamais ce que font les autres

[6EX] 0:00:16 et bien euh je vais essayer d’ avoir une licence d’ italien

[DP] 0:00:19 hm hm

[6EX] 0:00:20 de la passer

[6EX] 0:00:21 et euh

[6EX] 0:00:22 lorsque j’ aurais une licence d’ italien je pense que je l’ aurais assez

[6EX] 0:00:26 assez facilement

[6EX] 0:00:27 et euh

[6EX] 0:00:29 à partir de ce moment -là

[6EX] 0:00:31 il y aura plusieurs euh facteurs qui rentreront en ligne de compte d’ abord euh ma situation

[6EX] 0:00:36 situation euh situation familiale ma situation financière

[6EX] 0:00:41 si euh j’ ai les moyens de

[6EX] 0:00:44 de ne pas euh continuer les études

[6EX] 0:00:48 j’ arrête et puis je

[6EX] 0:00:49 je vais voyager

[6EX] 0:00:52 à & Portou je suis photographe enfin euh

[DP] 0:00:55 hm hm

[6EX] 0:00:56 euh en amateur mais il est temps que j’ ai des copains

[6EX] 0:00:58 des camarades aussi

[6EX] 0:01:00 qui sont photographes euh

[6EX] 0:01:03 j’ en ai qui sont photographes de mode j’ en ai qui sont photographes euh

[6EX] 0:01:07 reporter

[6EX] 0:01:08 et je pense que je je ferais euh

[6EX] 0:01:12 un petit tour du monde euh avec mon appareil

[DP] 0:01:14 hm hm

[6EX] 0:01:14 pour faire des reportages

[6EX] 0:01:15 et puis c’ est assez en-

[6EX] 0:01:18 cela permet de voir euh

[6EX] 0:01:21 un peu toutes les sortes de sociétés de de vies de civilisations c’ est très instructif et

[DP] 0:01:26 hm

[6EX] 0:01:27 c’ est très intéressant

[DP] 0:01:29 oui oui

[6EX] 0:01:30 parce que le

[6EX] 0:01:31 le métier euh d’ enseignant

[6EX] 0:01:36 c’ est trop euh monotone enfin

[6EX] 0:01:39 ça devient intéressant à partir d’ un cer- euh d’ un certain âge mais je crois que lorsqu’ on est jeune

[DP] 0:01:43 oui

[6EX] 0:01:44 on a pas tellement envie de s’ asseoir

[DP] 0:01:46 [=!pi /instantaneous/PHO]

[6EX] 0:01:47 sur une chaise euh derrière un bureau et

[DP] 0:01:48 hm hm

[6EX] 0:01:49 et de parler euh à des enfants euh

[6EX] 0:01:51 et à leur communiquer euh un enseignement qui parfois est erroné ou

[6EX] 0:01:55 ou engagé enfin ou orienté

[DP] 0:01:58 hm

[6EX] 0:01:58 euh ça n’ a pas d’ importance enfin le les connaissances euh je crois qu’ on les trouve pas dans les livres ou dans des bouquins

[DP] 0:02:05 [=!rire /instantaneous/N]

[6EX] 0:02:05 mais qu’ on se

[6EX] 0:02:06 on se les fait soi -même

[DP] 0:02:08 oui

[6EX] 0:02:08 on les découvre c’ est pas

ESLO2_CINE_1191_drive

Date d’enregistrement2011-11-08
NatureCinéma
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-FleuD’une situation à l’autre
ThèmeRécits
Sous-thèmeRemémorations d’histoires
SommaireUn informaticien de 35/45 ans raconte le film Drive, à la sortie du cinéma.
Profession[TB983] Informaticien ; [NX422] ; [FF856] Formatrice ; [MK912]
Age[TB983] 35/45 ; [NX422] 15/25 ; [FF856] 35/45 ; [MK912] 15/25

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_CINE_1191_drive.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:00:20 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[NX422] 0:00:00 donc quel film vous venez de voir ?

[FF856] 0:00:01 Drive

[NX422] 0:00:02 d’ accord est -ce que ça vous a plu ?

[FF856] 0:00:04 oui énormément

[NX422] 0:00:06 et qu’ est -ce qui vous a plu ?

[FF856] 0:00:07 en fait c’ est très prenant c’ est ça commence euh

[FF856] 0:00:12 ça commence assez bah pas mollement mais ça commence un peu comme un euh

[FF856] 0:00:16 oui un

[FF856] 0:00:17 une série B enfin quelque chose qui n’ est pas forcément très euh

[FF856] 0:00:21 prenant du départ et en fait ça ça monte assez rapidement

[TB983] 0:00:24 très fort

[TB983] 0:00:25 ça monte

[TB983] 0:00:25 très fort

[FF856] 0:00:25 voilà

[FF856] 0:00:25 ça monte très fort

[FF856] 0:00:26 ça devient assez bon violent c’ est pas ce qu’ on recherche c’ est pas ce qu’ on a retenu le plus mais

[TB983] 0:00:31 mais y a de l’ hémogl-

[TB983] 0:00:31 oui

[FF856] 0:00:31 ouais voilà

[TB983] 0:00:32 oh y a du sang quand

[TB983] 0:00:33 même un petit peu

[FF856] 0:00:33 oui y a de l’ hémoglobine

[TB983] 0:00:34 hein ouais ça

[FF856] 0:00:34 euh mais euh oui voilà en fait c’ est assez prenant c’ est assez bien c’ est c’ est finement amené euh c’ est voilà

[FF856] 0:00:41 on

[NX422] 0:00:42 d’ accord

[TB983] 0:00:42 et jusqu’ à

[TB983] 0:00:43 la fin

[FF856] 0:00:44 ouais et jusqu’ à la fin on est tenu jusqu’ à la fin voilà

[NX422] 0:00:46 d’ accord et que diriez -vous à quelqu’un pour le convaincre d’ aller voir ce film ?

[FF856] 0:00:50 ce que je viens de dire

[NX422] 0:00:51 d’ accord [=!rire /instantaneous/N] [=!rire en fond /instantaneous/N]

[FF856] 0:00:53 ça marche ou pas ça vous donne envie ou pas [=!conv /instantaneous/N]

[NX422] 0:00:55 oui oui ça va [=!rire /instantaneous/N] [=!conv /instantaneous/N]

[MK912] 0:00:56 peu ouais

[NX422] 0:00:57 et vous pouvez nous raconter euh un petit peu le film ?

[NX422] 0:00:59 enfin l’ histoire

[FF856] 0:00:59 euh vas -y

[TB983] 0:01:01 hm [=!rire en fond /instantaneous/N]

[TB983] 0:01:02 ah c’ est pas facile ça un résumé un synopsis d’ un film euh

[TB983] 0:01:06 euh c’ est l’ histoire d’ un gars qui euh

[TB983] 0:01:11 travaille un peu à temps partiel pour la pègre

[NX422] 0:01:14 d’ accord

[TB983] 0:01:15 et qui euh

[TB983] 0:01:17 a un rôle euh très limité qui se limite à euh prendre euh les malfrats à l’ issue de leur cambriolage

[TB983] 0:01:24 et les déposer au bout de cinq minutes à un endroit ils sont à l’ abri

[FF856] 0:01:28 en sécurité ouais

[NX422] 0:01:29 d’ accord

[TB983] 0:01:30 et euh

[TB983] 0:01:31 en parallèle c’ est un gars qui est un mécano comme ça et c’ est un gars qui fait pas de bruit

[TB983] 0:01:35 absolument pas de bruit c’ est extrêmement plutôt taciturne même

[TB983] 0:01:38 beau garçon mais taciturne [=!rire /instantaneous/N]

[TB983] 0:01:41 froid on va dire

[TB983] 0:01:42 et puis euh il croise une voisine

[TB983] 0:01:46 euh une voisine qui est un petit peu dans la mouise

[TB983] 0:01:50 et puis bah je pense qu’ il tombe un petit amoureux de cette fille

[TB983] 0:01:52 et euh et puis euh il devient euh

[TB983] 0:01:56 il devient son protecteur et en devenant son protecteur il se fout dans la mouise et dans la mouise grave

ESLO1_ENT_010_mariage

Date d’enregistrement1969-04-02
NatureEntretien
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-FleuRécit en interaction
ThèmeRécits
Sous-thèmeExpériences personnelles
SommaireUne couturière de 55/65 ans raconte les défis de la confection d’une robe de mariée exceptionnelle.
Profession[JI306] Couturière ; [MB]
Age[JI306] 55/65 ; [MB] 35/45

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO1_ENT_010_mariage.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:15:14 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[JI306] 0:00:00 alors j’ ai donc ce monsieur allait chez ces gens -là et j’ ai donc été chez ces gens -là plusieurs fois

[JI306] 0:00:05 servir des déjeuners et des soupers

[JI306] 0:00:08 c’ est donc que j’ ai appris que la jeune fille se mariait

[JI306] 0:00:12 et un jour euh

[JI306] 0:00:14 ce monsieur cuisinier me vient me voir

[JI306] 0:00:18 et puis euh tiens Madame euh X a téléphoné

[JI306] 0:00:22 quel jour vous pourriez la recevoir elle a absolument besoin de vous voir

[JI306] 0:00:27 alors vous savez pas eh bien puisque c’ est ça moi je vais l’ appeler au téléphone je l’ ai appelée elle au téléphone

[JI306] 0:00:33 et puis tiens vous avez causé à avec le monsieur cuisinier qui vient chez vous

[JI306] 0:00:39 euh pour moi c’ est à quel sujet ?

[JI306] 0:00:41 mais Christiane se marie

[JI306] 0:00:43 et je veux que vous lui fassiez sa robe de mariée

[JI306] 0:00:47 mais écoutez je suis tombée de haut parce que je n’ aurais jamais pensé

[JI306] 0:00:51 que ces gens -là qui ont euh de gros moyens

[MB] 0:00:53 oui

[JI306] 0:00:54 euh auraient pensé à moi pour faire la robe de mariée

[JI306] 0:00:58 alors la jeune fille est donc venue une jeune fille

[JI306] 0:01:01 qui avait l’ habitude d’ être habillée par une couturière puisque sa maman étant couturière l’ habillait en temps ordinaire

[JI306] 0:01:06 une jeune fille avec des idées très arrêtées

[JI306] 0:01:09 sachant très bien ce qu’ elle voulait

[JI306] 0:01:12 et m’ apportant un modèle comme ça se fait

[JI306] 0:01:15 et alors cette robe de mariée était un modèle de chez Patou

[JI306] 0:01:19 et avait des manches euh en tulle

[JI306] 0:01:23 euh qui étaient euh apparemment à première vue brodées

[MB] 0:01:27 hm hm

[JI306] 0:01:29 alors elle voulait absolument absolument ces manches

[JI306] 0:01:34 alors écoutez

[JI306] 0:01:35 euh je vais me renseigner à Paris on va voir euh ce que ça va donner me voilà partie à Paris

[JI306] 0:01:41 j’ ai été dans plusieurs maisons de dentelle de broderie

[JI306] 0:01:44 et je suis arrivée dans une maison de broderie

[JI306] 0:01:48 mais cette chose -là est faite à la main

[JI306] 0:01:55 alors euh

[JI306] 0:01:57 ah mais

[JI306] 0:01:59 vous pourriez me me renseigner ?

[JI306] 0:02:02 alors oui elle dit on peut vous en on euh donner le nom

[JI306] 0:02:05 mais cette maison ne travaille que pour la Haute couture et c’ est fort cher

[JI306] 0:02:11 moi je peux toujours aller voir

[JI306] 0:02:13 alors je m’ en vais euh ça se trouvait dans ce quartier du côté de la Bourse par

[JI306] 0:02:18 alors je me présente avec ma gravure

[JI306] 0:02:21 alors la la dame qui me reçoit effectivement euh ce modèle euh était fait à la maison

[JI306] 0:02:27 mais c’ est un modèle exclusif enfin il a déjà un an alors euh

[JI306] 0:02:32 ça pose moins de problèmes enfin en simplifiant quelques petites choses on pourrait peut-être arriver à

[JI306] 0:02:39 enfin on peut vous le faire

[JI306] 0:02:41 alors je lui demande le prix et les deux manches

[JI306] 0:02:45 euh pour un prix de cent mille francs

[JI306] 0:02:49 mais enfin c’ était une chose très très belle

[JI306] 0:02:51 qui était

[MB] 0:02:51 oui

[JI306] 0:02:52 faite en tulle avec de la chenille

[JI306] 0:02:53 des p-

[MB] 0:02:53 oui oui

[JI306] 0:02:54 des perles fines alors des perles fines en poire qui faisaient des marguerites

[JI306] 0:02:57 des petites couronnes enfin une chose formidable

[JI306] 0:03:02 j’ ai bien regardé ce modèle

[JI306] 0:03:06 qu’ on m’ a présenté

[JI306] 0:03:07 et je suis revenue à Orléans

[JI306] 0:03:10 alors la jeune fille bon je vais à Paris tel jour

[MB] 0:03:13 hm

[JI306] 0:03:14 revenez euh bon voilà la jeune fille qui arrive

[JI306] 0:03:16 alors euh tout de suite ces manches en oui les manches c’ est d’ accord j’ ai trouvé tout on

[JI306] 0:03:23 vous voulez faire mais y en a pour cent mille francs je vais demander à papa mais

[JI306] 0:03:27 c’ est comme dans la chanson papa n’ a pas voulu

[JI306] 0:03:31 alors écoutez mademoiselle

[JI306] 0:03:34 si

[JI306] 0:03:36 je peux réunir tous les éléments

[JI306] 0:03:41 je peux vous donner la certitude que moi je vous les ferai

[JI306] 0:03:44 les manches

ESLO1_INTPERS_426_enfant

Date d’enregistrement1970-07-01
NatureInterview de personnalités
QualiteBonne
Typeaudio
Module Eslo-FleuRécit en interaction
ThèmeRécits
Sous-thèmeExpériences personnelles
SommaireUne assistante sociale de 25/35 ans aux Laboratoires Servier fait le récit de trajectoires de vie difficiles chez certains jeunes employés qu’elle a pris en charge.
Profession[426PERS] Assistante sociale Laboratoires Servier ; [MD]
Age[426PERS] 25/35 ; [MD] 15/25

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO1_INTPERS_426_enfant.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:11:05 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[426PERS] 0:00:00 de quoi je pourrais vous parler

[426PERS] 0:00:01 ah oui je pourrais vous parler d’ une petite jeune femme dont je viens de m’ occuper qui a tout juste vingt et un an

[426PERS] 0:00:06 qui est dans la maison depuis seulement six mois

[426PERS] 0:00:09 et qui un jour est arrivée en pleurant dans mon bureau mademoiselle voilà je l’ ai caché à tout le monde mais j’ ai un enfant

[426PERS] 0:00:13 mais comme je n-

[426PERS] 0:00:15 [=!mic /previous/N] pouvais pas espérer l’ élever parce que je n’ avais pas de situation

[426PERS] 0:00:18 je ne l’ ai pas reconnu et je l’ ai donné à une oeuvre d’ adoption

[426PERS] 0:00:22 [=!mic /previous/N]

[426PERS] 0:00:23 et voilà euh [=!mic /previous/N]

[426PERS] 0:00:25 je ne saurais pas vivre sans cet enfant maintenant euh heureuse et cetera

[426PERS] 0:00:28 dont je me suis occupée je auprès de l’ oeuvre d’ adoption pour aller chercher cet enfant j’ ai fait neuf cent kilomètres je suis allée le chercher

[426PERS] 0:00:34 je l’ ai ramené j’ ai trouvé une nourrice

[426PERS] 0:00:37 et puis nous l’ aidons nous lui avons donné cette allocation de mère seule mais non seulement

[426PERS] 0:00:41 ça il a f- il a fallu l’ aider pour euh habiller cet enfant au départ euh

[426PERS] 0:00:45 nous essayons nous lui faisons passer des tests pour essayer de lui donner une situation meilleure dans la maison car elle est

[426PERS] 0:00:50 toute nouvellement arrivée donc son salaire à elle n’ est pas

[426PERS] 0:00:53 très élevé il est au bas de l’ échelle

[426PERS] 0:00:55 et pour que ce soit elle qui gagne sa vie plutôt que une charité

[426PERS] 0:00:59 nous allons la mettre dans un poste

[426PERS] 0:01:01 beaucoup plus dur au point de vue travail mais qui va lui permettre d’ avoir un salaire plus élevé

[426PERS] 0:01:05 ça c’ est que nous nous sommes en train

[426PERS] 0:01:07 de faire hm

[MD] 0:01:07 c’ est formidable ça je trouve

[426PERS] 0:01:10 cette petite elle travaille dans un ator- dans un atelier de conditionnement à Fleury

[426PERS] 0:01:14 et euh

[426PERS] 0:01:15 conditionner des médicaments mettre des pilules en boîte

[426PERS] 0:01:17 évidemment c’ est pas un travail très difficile donc il n’ est pas très bien rémunéré

[426PERS] 0:01:21 et nous allons la mettre dans un poste de fabrication qui lui est très dur

[426PERS] 0:01:24 mais elle a du courage euh je crois qu’ elle aura la santé j’ ai demandé au médecin

[426PERS] 0:01:29 et nous allons la mettre ce qui va lui permettre d’ avoir un salaire plus élevé et d’ élever son enfant

[426PERS] 0:01:33 [=!mic /previous/N]

[MD] 0:01:34 c’ est très très bien

[426PERS] 0:01:35 voilà

[426PERS] 0:01:35 bon une des choses que nous faisons

[426PERS] 0:01:38 qu’ est -ce que je peux vous dire euh récemment je me suis occupée d’ une jeune femme euh

[426PERS] 0:01:43 dont le mari a eu un accident de voiture très très grave

[426PERS] 0:01:45 et euh le garçon qui conduisait est mort dans l’ accident n’ était pas en règle

[426PERS] 0:01:51 et son mari avait aussi euh n’ était pas tellement en règle

[426PERS] 0:01:54 i- s- ça allait très très mal pour eux

[426PERS] 0:01:56 alors je me suis occupée d’ aller trouver un avocat

[426PERS] 0:01:59 pour plaider son affaire voir les médecins le faire hospitaliser et euh et cetera

[426PERS] 0:02:04 et je pense que l’ affaire va s’ éclairer on va arriver malgré

[426PERS] 0:02:08 euh les conditions dans lequel l’ accident est arrivé à faire avoir une pension assez élevée à ce garçon qui est très jeune il a vingt-cinq et qui ne pourra plus jamais travailler

[MD] 0:02:15 oh

[MD] 0:02:16 qu’ est -ce qu’ il a ?

[426PERS] 0:02:16 alors qu’ il n’ avait rien eu

[426PERS] 0:02:17 il a eu une ouverture du crâne avec un enfoncement

[426PERS] 0:02:20 crânien

[MD] 0:02:20 hm

[426PERS] 0:02:23 alors ça c’ est une question santé bon

ESLO1_ENT_164_superficialite

Date d’enregistrement1969-01-01
NatureEntretien
QualiteExcellente
Typeaudio
Module Eslo-Fleu
ThèmeRécits
Sous-thèmeExpériences personnelles
SommaireUn hôtelier de 35/45 ans accuse sa femme de parler de choses superficielles et d’interrompre systématiquement les autres.
Profession[3EX] Hôtelier ; [BV]
Age[3EX] 35/45 ; [BV] 25/35

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO1_ENT_164_superficialite.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 1:09:34 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[BV] 0:00:00 et lequel reprend l’ autre le plus souvent ?

[3EX] 0:00:03 bah je vous dis ça dépend [=!rire /instantaneous/N]

[3EX] 0:00:04 si c’ est pour la conver-

[3EX] 0:00:06 le genre de conversation

[3EX] 0:00:07 si c’ est du côté euh

[3EX] 0:00:10 bon Français

[BV] 0:00:11 ouais

[3EX] 0:00:11 si c’ est du côté bon Français

[3EX] 0:00:12 bon ça sera plutôt elle

[BV] 0:00:14 ouais

[3EX] 0:00:14 si c’ est du côté conversation [=!pi /instantaneous/PHO] le sens de la conversation

[3EX] 0:00:17 ça sera plutôt moi

[BV] 0:00:18 ah oui d’ accord

[3EX] 0:00:19 hein ?

[BV] 0:00:20 d’ accord et en général alors les deux mêlés ?

[3EX] 0:00:22 oh bah ça s’ équivaut

[BV] 0:00:22 [=!pi /instantaneous/PHO]

[3EX] 0:00:23 à peu près

[BV] 0:00:24 [=!rire /instantaneous/N]

[3EX] 0:00:25 c’ est-à-dire on n’ a pas les

[3EX] 0:00:26 on n’ a pas du tout le même genre de

[3EX] 0:00:27 de conversation

[BV] 0:00:29 ouais

[3EX] 0:00:30 euh

[3EX] 0:00:32 ma femme elle va causer sur

[3EX] 0:00:33 plutôt sur des choses euh

[3EX] 0:00:34 plus superficielles

[BV] 0:00:36 hm

[3EX] 0:00:36 puis elle a la manie

[3EX] 0:00:38 une sale manie

[3EX] 0:00:41 par exemple je lui explique quelque chose

[3EX] 0:00:42 quelqu’un lui explique quelque chose

[3EX] 0:00:43 moi ou moi

[3EX] 0:00:45 mais je lui ai [=!pi /instantaneous/PHO] je lui ai souvent fait la remarque

[3EX] 0:00:47 quand je l’ écoute

[3EX] 0:00:48 quand elle cause à quelqu’un

[3EX] 0:00:49 et que quelqu’un lui cause

[BV] 0:00:51 ouais

[3EX] 0:00:51 avant que l’ autre personne n’ ait fini

[3EX] 0:00:54 euh de lui expliquer quelque chose

[3EX] 0:00:59 elle va

[3EX] 0:00:59 [=!pi /instantaneous/PHO] elle va

[3EX] 0:01:01 terminer pour la personne

[BV] 0:01:02 ah ouais

[3EX] 0:01:03 vous voyez ce que je veux dire ?

[BV] 0:01:03 ah oui d’ accord oui

[3EX] 0:01:04 alors ça ça m’ agace

[3EX] 0:01:05 hein euh vraiment [=!rire en fond /instantaneous/N]

[3EX] 0:01:07 hein

[BV] 0:01:07 oui oui

[3EX] 0:01:08 euh ça m’ agace d’ autant

[3EX] 0:01:09 plus encore quand elle parle avec quelqu’un

[3EX] 0:01:11 je lui dis mais

[3EX] 0:01:12 souvent je la reprends mais je lui dis

[3EX] 0:01:13 laisse la personne mais au moins t’ expliquer

[BV] 0:01:15 oui oui

[3EX] 0:01:15 elle

[3EX] 0:01:16 elle a l’ impression

[3EX] 0:01:18 voilà puis elle a peut-être l’ impression elle a peut-être

[3EX] 0:01:19 compris ou même euh

[3EX] 0:01:21 ce que la personne veut lui dire

[3EX] 0:01:23 vous comprenez mais euh

[3EX] 0:01:24 elle c- elle coupe une conversation hein

[3EX] 0:01:25 d’ un seul coup euh

[3EX] 0:01:26 ou elle va repartir sur autre chose

[3EX] 0:01:31 c’ est

ESLO2_CINE_1219_poulet-prunes

Date d’enregistrement2011-11-10
NatureCinéma
QualitePassable
Typeaudio
Module Eslo-Fleu
ThèmeRécits
Sous-thèmeRemémorations d’histoires
SommaireUn infirmier de 45/55 ans raconte le film Poulet aux prunes, à la sortie du cinéma.
Profession[BL932] Infirmier ; [KG878] ; [ZX376] Infirmière ; [QW371]
Age[BL932] 45/55 ; [KG878] 15/25 ; [ZX376] 45/55 ; [QW371] 15/25

Ecouter le son de cet extrait:
ESLO2_CINE_1219_poulet-prunes.odt

(Timecode de l’extrait dans l’enregistrement principal 0:00:12 à retrouver sur eslo.huma-num.fr)

[KG878] 0:00:00 quel film vous venez d’ aller voir ?

[BL932] 0:00:01 on vient d’ aller voir

[BL932] 0:00:02 euh

[ZX376] 0:00:02 Poulet aux prunes

[BL932] 0:00:03 Poulet aux prunes

[KG878] 0:00:03 d’ accord

[KG878] 0:00:04 ça vous a plu ?

[BL932] 0:00:05 oui

[KG878] 0:00:06 vous y êtes allés pour le scénario

[KG878] 0:00:08 le

[BL932] 0:00:09 bah euh non on y est allé parce qu’ on a déjà vu

[BL932] 0:00:12 on a déjà lu Persepolis

[BL932] 0:00:13 et ensuite on a vu Persepolis

[KG878] 0:00:15 oui

[BL932] 0:00:15 comme z- c’ est la

[BL932] 0:00:16 la même auteur euh

[BL932] 0:00:18 on sait dit que

[ZX376] 0:00:18 les mêmes auteurs

[BL932] 0:00:19 les mêmes auteurs ouais

[ZX376] 0:00:19 et le même réalisateur en tout cas

[BL932] 0:00:20 Paronnaud et [=!i /instantaneous/N]

[BL932] 0:00:22 et donc euh oui non on n’ est pas du tout déçu

[BL932] 0:00:23 c’ est une belle histoire ouais

[KG878] 0:00:24 d’ accord

[KG878] 0:00:25 vous pouvez nous raconter un petit peu le scénario euh

[KG878] 0:00:28 en quelques

[KG878] 0:00:29 mots ?

[KG878] 0:00:30 un petit peu [=!rire /instantaneous/N]

[ZX376] 0:00:30 en quelques mots

[KG878] 0:00:32 un petit résumé

[ZX376] 0:00:32 la trame de l’ histoire c’ est euh

[ZX376] 0:00:34 la vie de

[ZX376] 0:00:35 d’ une famille

[KG878] 0:00:36 ouais

[ZX376] 0:00:37 et avec euh

[ZX376] 0:00:38 un petit peu des événements

[ZX376] 0:00:39 alors c’ est des flash-backs

[ZX376] 0:00:40 ça ça on retourne dans le passé on revient

[ZX376] 0:00:42 et en fait euh à la fin on s’ aperçoit que la trame de l’ histoire

[ZX376] 0:00:45 tout tourne autour d’ une histoire d’ amour qui a été un petit peu

[ZX376] 0:00:48 euh

[ZX376] 0:00:50 empêchée

[ZX376] 0:00:50 qui a été empêchée de vivre en fait

[ZX376] 0:00:52 et puis euh voilà

[ZX376] 0:00:53 enfin ça permet de comprendre au fil de l’ histoire euh

[ZX376] 0:00:56 euh pourquoi euh un petit peu

[ZX376] 0:00:58 ils en sont quoi

[KG878] 0:00:59 d’ accord

[ZX376] 0:01:00 pour moi c’ est Philippe euh

[ZX376] 0:01:01 tu vois ça comme ça ?

[ZX376] 0:01:03 après il y a des histoires qui

[BL932] 0:01:03 oui oui oui oui

[ZX376] 0:01:04 se greffent la vie

[ZX376] 0:01:04 de chacun

[BL932] 0:01:04 oui

[ZX376] 0:01:05 c’ est plein d’ humour plein de poésie

[ZX376] 0:01:07 euh

[BL932] 0:01:07 le fil conducteur

[BL932] 0:01:08 étant un

[BL932] 0:01:09 un violoniste

[BL932] 0:01:10 euh

[ZX376] 0:01:10 voilà c’ est ça

[BL932] 0:01:11 donc qui euh

[BL932] 0:01:12 qui avait une très grande technicité mais qui n’ avait pas d’ âme dans sa musique

[BL932] 0:01:15 et du jour euh

[BL932] 0:01:17 il a été déçu en amour puisque le père de sa

[BL932] 0:01:21 de la femme qu’ il aimait euh a refusé l’ union

[BL932] 0:01:23 et du coup de ce

[BL932] 0:01:25 à partir de ce moment -là il est il est devenu euh

[BL932] 0:01:27 il a eu beaucoup de chagrin et du coup il a

[BL932] 0:01:30 il s’ est rempli de

[BL932] 0:01:31 de ce fameux souffle

[ZX376] 0:01:31 transcendé de euh la musique c’ est son

[BL932] 0:01:32 de sa fameux souffle magique que que

[BL932] 0:01:35 doivent avoir les musiciens

[KG878] 0:01:36 d’ accord

[BL932] 0:01:36 et à partir du mom-

[BL932] 0:01:37 de il a eu une carrière internationale euh

[BL932] 0:01:40 sauf que euh il était sans amour quoi

[KG878] 0:01:42 d’ accord

[QW371]